Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Compteurs intelligents, ondes dangereuses et électrophobie : une BD pour se faire une idée

A l’heure où la polémique va bon train en France face à la généralisation des compteurs Linky, c’est du Canada que nous vient une petite bande dessinée qui veut tordre le cou à quelques idées reçues en ce qui concerne Les compteurs intelligents, ondes dangereuses et électrophobie. Son auteur, rédacteur du blog Le Pharmachien.com et pharmacien de profession, Olivier Bernard, s’est entouré d’un chercheur dans le domaine de la physique optique et d’un autre chercheur post doctoral du Laboratoire Berkeley en Californie, pour livrer sa vision de la prétendue dangerosité des ondes émises par ces équipements, ainsi que par quelques autres d’ailleurs. Une BD où humour et pédagogie font bon ménage.

Cette BD éclaire sous un autre jour le débat, par ailleurs légitime, autour des ondes et l’auteur en résume ainsi les cinq arguments :

  • « Certaines ondes peuvent briser les molécules du corps humain, d’autres non ;
  • Jusqu’à preuve du contraire, les ondes cellulaires/radio/Wi-Fi ne posent pas de risques pour la santé ;
  • Nous sommes exposés chaque jour à des niveaux d’ondes qui sont des centaines ou des milliers de fois en-dessous des normes internationales considérées sécuritaires ;
  • Les symptômes des personnes qui se disent « électrosensibles » ne semblent pas causés par les ondes ;
  • Il faut être hyper vigilants face aux supposés experts et compagnies qui font de grandes révélations sur les dangers des ondes. »

BD compteurs intelligents

L’auteur de la BD ne s’arrête pas aux ondes émises par les seuls compteurs communicants communicants donc et donne à la fois des arguments et des références scientifiques pour démontrer ces affirmations. Il existe en effet deux sortes d’ondes électromagnétiques : les ondes ionisantes, dangereuses (radioactivité, rayons X…), et les ondes non-ionisantes (cellulaires, radio, wifi…). Ces dernières peuvent chauffer des tissus vivants, certes, mais pour être dangereuses, « il faudrait que tu parles sur environ 50 cellulaires tous collés à ta tête pour atteindre un niveau de chaleur jugé non sécuritaire pour le cerveau » explique Olivier Bernard, situation hautement improbable on le conçoit.
BD compteurs intelligents
Lignes à haute tension, antennes ainsi que d’autres équipements sont ainsi repris, et les compteurs communicants notamment pour lesquels l’auteur conclut : « Quand ils émettent un signal, c’est 2 500 fois en-dessous de la norme » et « Globalement un compteur intelligent émet autant d’ondes… qu’une manette de télévision. »

Une seule solution pour se faire sa propre idée : découvrir cette bande dessinée sur le site Le pharmachien.com

Source : Le Pharmachien.com

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.