Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Concurrence sur le marché de l’électricité : l’UFC Que Choisir épingle GDF Suez

facture gdf suez dolce vitaL’association de consommateurs UFC Que Choisir a décidé de saisir l’Autorité de la concurrence (la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes – DGCCRF) contre GDF Suez qu’elle accuse de pratiques anticoncurrentielles, car l’entreprise profite de sa position d’opérateur historique pour utiliser son ficher clients et démarcher ceux-ci sur des contrats électricité. Une pratique que l’association considère « comme inadmissible de GDF Suez à l’égard de ses clients au tarif réglementé. »

Les fournisseurs historiques – EDF et GDF Suez, dont beaucoup de consommateurs ignorent encore qu’il s’agit aujourd’hui d’entreprises concurrentes – profitent de leur fichier clients au tarif réglementé de vente, encore le plus répandu actuellement, pour les démarcher pour la fourniture d’une autre énergie. Cette fois, c’est GDF Suez qui est épinglé par l’association de consommateurs pour sa pratique de croisement de fichiers :

En effet, que GDF-Suez, qui remplit une obligation de service public en fournissant du gaz au tarif réglementé de vente (TRV), utilise son fichier clients très élaboré pour démarcher téléphoniquement ou par courrier, ces mêmes clients afin de leur vendre de l’électricité sur le marché concurrentiel, constitue un avantage injustifié par rapport aux autres acteurs du marché… avantage qui lui permet de s’accaparer un grand nombre d’abonnés, comme le démontre le baromètre de la CRE. Avec une croissance de 5 points, il représentait en 2012, pas moins de 70% du marché libre de l’électricité.

Or les offres en électricité de l’opérateur historiques sont loin d’être les plus compétitives du marché : elles sont plus élevées d’une part que celles des fournisseurs alternatifs, et même plus, pour certaines d’un coût plus élevé que le tarif réglementé de vente, dont l’association rappelle au passage qu’il reste actuellement « structurellement plus intéressant pour les consommateurs. »

D’autre part, GDF Suez alimente auprès de ses clients « la croyance en la captivité » en indiquant dans ses offres personnalisées une durée d’un ou deux ans renouvelable par tacite reconduction, alors que la loi précise que le consommateur est libre de résilier à tout moment son contrat et de changer de fournisseur, une présentation qui amplifie l’effet anticoncurrentiel de l’utilisation croisée des fichiers, selon l’association :

Au-vu de ces éléments, l’UFC-Que Choisir saisit aujourd’hui l’Autorité de la concurrence, pour qu’elle condamne les pratiques anticoncurrentielles de GDF-Suez et ordonne la cessation dans les plus brefs délais de l’utilisation du fichier TRV [tarif réglementé de vente] aux fins de démarchage ainsi que la présentation incomplète et donc trompeuse de la durée d’engagement dans ses offres à destination des consommateurs.

Source : UFC Que Choisir

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.