Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

« Confinés mais aux aguets ! » : un défi de l’Observatoire des oiseaux des jardins

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

En cette période de confinement, toute idée d’occupation à domicile est bonne à prendre ! Parmi celles proposées par différents sites, celle de l’Observatoire des oiseaux des jardins est toute simple et utile. L’observatoire lance le défi « Confinés mais aux aguets ! » : il propose de consacrer 10 minutes par jour à l’observation et au comptage des oiseaux dans les jardins.

Défi "Confinés mais aux aguets !

« Confinés mais aux aguets ! », un comptage spécifique

Chaque année, et plusieurs fois par an, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) organise le temps d’un weekend une opération de comptage des oiseaux de jardin. Ce recensement lui permet de suivre année après année l’évolution de la population d’oiseaux en France : leur nombre, mais aussi leurs espèces. Cette fois, ce n’est pas le temps d’un weekend que cette opération va se réaliser, mais tout le temps que durera le confinement.

Le défi « Confinés mais aux aguets ! » n’a rien de compliqué : il suffit d’observer le jardin pendant un temps donné, par exemple 10 minutes, et de compter et noter de manière exhaustive tous les oiseaux qui le fréquentent. Attention, on ne compte que les oiseaux qui se posent dans le jardin, ce qui donne le temps de les reconnaître. Avec toutefois quelques exceptions à cette règle pour les insectivores et les rapaces chassant au-dessus du jardin : hirondelles, martinets, épervier…

« Vous êtes en télétravail ? Profitez de votre pause-café pour relever le défi !

Vous faites l’école à domicile ? Relevez le défi avec vos enfants !

Vous regardez des séries toute la journée ? Faite une pause dans votre visionnage et relever le défi ! », propose l’Observatoire des oiseaux des jardins, pour réaliser le défi « Confinés mais aux aguets ! ».

Pour vous aider, le site Oiseaux des jardins

Un peu plus compliquée, tout du moins pour les néophytes dans la discipline, l’identification des oiseaux donne cependant lieu à une aide. Le site Oiseaux des jardins propose en effet des fiches descriptives pour chaque espèce, ainsi qu’une fiche récapitulative permettant de reconnaître rapidement l’oiseau qui vient de se poser.

A la fin du confinement, un bilan sera effectué et ces données permettront sans aucun doute d’améliorer la connaissance que nous avons des oiseaux en ce début de période de reproduction. Combien d’espèces d’oiseaux peuvent être inventoriées en France, durant la période de confinement, sans quitter nos domiciles ? Combien de données auront été collectées ? Où aura été observé le plus d’oiseaux ?

Pour s’inscrire au défi « Confinés mais aux aguets », il faut se rendre sur le site Oiseaux des jardins et créer un compte, associé à un jardin. Attention cependant, le défi « Confinés mais aux aguets ! » a été victime de son succès : il a atteint le weekend dernier le maximum d’inscriptions, ce qui les a bloquées. Il faut quelques jours pour régler le problème, mais de nouvelles inscriptions pourront avoir lieu très bientôt !

Source : Oiseaux des jardins

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

2 réponses sur “« Confinés mais aux aguets ! » : un défi de l’Observatoire des oiseaux des jardins”

  1. J’ai construit plusieurs cabanes à oiseaux, des mésanges, des moineaux, des sitelles torchepots viennent se ravitailler sur les boules de graisse et graines achetées en magasins spécialisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.