Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Consommation d’électricité en baisse : un effet indirect du coronavirus

RTE (Réseau de Transport d’Electricité) a récemment fait le point sur les impacts des mesures de confinement sur la consommation d’électricité des Français. Celle-ci se révèle inférieure de 15 % au niveau habituellement constaté au mois de mars. La cause en est principalement le ralentissement de l’activité économique.

Consommation d'électricité en baisse
Comparaison du 24 mars 2020 (à gauche) et 2019

Une baisse de consommation d’électricité due au ralentissement économique

RTE note que les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus impactent sensiblement les habitudes de consommation d’électricité des Français. En effet, depuis le début des mesures de confinement, le gestionnaire du réseau de transport de l’électricité enregistre une baisse de la consommation d’électricité de 15 % par rapport à la moyenne des mois de mars précédents.

Le motif en est principalement la baisse de l’activité économique. Beaucoup d’entreprises fortement consommatrices tournent au ralenti, ou sont tout simplement fermées. Les commerces non-essentiels, les cafés, les restaurants les salles de spectacle affichent porte close. RTE a aussi pris des mesures pour ses employés : « Concernant les activités devant être réalisées en présentiel, seules celles indispensables au bon fonctionnement du réseau électrique et à l’approvisionnement en électricité restent maintenue (maintenance des postes électriques et des lignes électrique en cas d’avarie, gestion du réseau électrique en temps réel dans les dispatchings, maintien des outils informatiques nécessaires, etc.) ».

Les habitudes de consommation électrique se modifient aussi

Mais outre ces effets généraux sur la consommation d’électricité, ce sont les habitudes mêmes de Français qui changent. Le confinement fait aussi évoluer les rythmes de consommation dans la journée. Normalement, le pic de consommation est atteint le matin aux environs de 8 heures, lorsque les Français débutent leur journée et que les entreprises reprennent leurs activités. Il se maintient ensuite jusqu’à la pause méridienne.

Avec les mesures de confinement, le gestionnaire du réseau de transport observe que la consommation électrique du matin augmente plus lentement, pour n’atteindre un pic de consommation qu’aux environs de 13 heures, c’est-à-dire au moment du déjeuner. L’après-midi, la consommation d’électricité diminue également plus fortement qu’en temps normal, reflétant toujours le ralentissement de la vie économique. En revanche, précise RTE, les exports d’électricité se poursuivent à un niveau élevé.

Source : RTE

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.