Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Consommation responsable ou autre manière de consommer ? Les Français s’interrogent

Comment les Européens vivent-ils la consommation responsable ? C’est à cette question que répond le Baromètre Greenflex de la consommation responsable, en les interrogeant sur leurs habitudes d’achat et leur rapport à la société. L’étude porte sur 6 000 répondants français et 2 000 dans chacune des 5 pays : Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni et Suède. Elle montre que le mythe de la croissance infinie ne fait plus recette.

Baromètre de la consommation responsable

Revoir le système économique

Le baromètre éclaire tout d’abord les tendances de la consommation de demain en France. Le premier enseignement en est que, selon un majorité de Français, notre société est à bout de souffle. Un constat qu’ils partagent d’ailleurs avec les autres Européens. L’état de la planète les inquiète (60 %) et ils pensent qu’il faut agir de manière urgente. Ils préfèreraient vivre dans un monde où la consommation prend moins de place (80 %).

Mais, pour la première fois, le sondage met en lumière le fait que, pour plus de la moitié des Français (57 %), il faut « complètement revoir notre système économique et sortir du mythe de la croissance infinie », loin devant le fait d’améliorer l’existant. Cela rejoint d’ailleurs les conclusions du Baromètre de l’économie, vu dans un article précédent.

Consommer mieux ou consommer moins ?

Contrairement aux autres Européens, ils prennent du recul par rapport à la consommation responsable, telle qu’elle est actuellement présentée. Bien sûr, ils disent avoir changé leurs pratiques (67 %), choisir des produits plus durables, bios, locaux, naturels, sans conservateur, etc. Mais le bio n’est cependant plus perçu comme la solution magique. Car, pour 8 sur 10, tous les bios ne se valent pas. 84 % préfèrent en effet acheter des fruits et légumes locaux et de saison, plutôt que des produits bios venus d’autres pays.

Si tous les Européens se posent en acteurs du « consommer mieux », les Français constituent l’exception européenne en ne prônant pas seulement une consommation responsable, mais aussi le « consommer moins » et le « faire autrement ». Ils revisitent ainsi la définition de la consommation responsable : la consommation de produits durables ne suffit plus. Il vaut mieux supprimer le superflu et réduire la consommation en général.

Une vision négative des grandes entreprises

Et cela se ressent sur les habitudes d’achats. Plus de deux consommateurs sur trois (70 %) par exemple disent acheter moins de produits dans le secteur des cosmétiques et de l’hygiène. D’autres engagements interviennent dans leurs choix de consommation : soutien de l’emploi local, investissement dans le territoire.

Enfin, si l’Etat est perçu comme acteur numéro 1 du changement, c’est parce que les entreprises et les marques portent une image négative. Les Français ne sont que 27 % à faire confiance aux grandes entreprises, soit une perte de 31 points depuis 2004 ! Les motifs : elles incitent à la consommation, par exemple pour le renouvellement des vêtements (91 %) ou des appareils électroniques (92 %).

Source : ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.