Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Covoiturage : un bon moyen de réduire ses émissions de CO2

Parking covoiturage
Le covoiturage c’est le fait de partager un véhicule pour un même trajet. A la différence de l’auto-stop, c’est un acte prémédité entre un conducteur et un ou plusieurs passagers. Le covoiturage nécessite donc d’organiser son déplacement et de se mettre en relation avec au moins une autre personne.

De nombreux sites internet proposent la mise en relation des personnes désirant partager un trajet : 123envoiture.com, covoiturage.fr qui a développé COMUTO une application sur téléphone mobile très simple… (vous trouverez un certain nombre de ces sites sur notre annuaire, à la rubrique Transport, Covoiturage).

Voyager à deux c’est deux fois moins d’émissions de CO2

C’est mathématique. Ramenées au nombre de passagers, si l’on voyage à plusieurs, les émissions de gaz à effet de serre sont celles de la voiture divisées par le nombre de passagers. Ainsi pour une berline qui émet 160g de CO2 au km, le fait de voyager à deux ramène ces émissions à 80g de CO2 par km, soit l’équivalent d’une hybride Prius pour un voyageur seul.

L’association ardéchoise ecovoiturons qui milite au quotidien pour ce type de partage résume bien l’engagement que nous pouvons tous prendre :

Le covoiturage, tout le monde en parle, presque personne ne le fait. Et si on s’y mettait?
Les beaux discours sur l’environnement insistent tous sur l’intérêt du covoiturage.
Aujourd’hui, seuls 5% d’automobilistes covoiturent, et il s’agit pour la plupart de covoiturage spontané: famille, amis, voisins, collègues de travail.
Le covoiturage organisé permet de toucher 25% des automobilistes dans certaines zones des Pays-Bas où les pouvoirs publics, les entreprises, les associations et les citoyens s’y sont vraiment mis.
C’est sûrement possible chez nous aussi.

Des parkings dédiés au covoiturage

On trouve plusieurs types de covoiturage : le covoiturage régulier (trajets domicile-travail ou domicile-école) ou le covoiturage ponctuel sur une longue distance par exemple entre collègues. Mais comment se retrouver sans avoir à faire la tournée de tous les domiciles ? La solution est la parking de covoiturage. C’est un sujet que nous avons déjà abordé dans une précédente newsletter : Pour faciliter la mise en oeuvre du covoiturage de nombreuses collectivités ont réalisé des aires de parking dédiées au covoiturage. Situés à proximité d’un embranchement routier ou autoroutier, ils permettent aux automobilistes désirant partager une partie de leur déplacement de se retrouver facilement dans des endroits balisés et faciles d’accès.
Sources : Eco CO2, ecovoiturons, Wikipedia

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

6 réponses sur “Covoiturage : un bon moyen de réduire ses émissions de CO2”

  1. Le co-voiturage est effectivement une alternative qu’il ne faut pas manquer d’inciter les automobilistes par diverses actions (comme les parking que vous avez citez) !!
    Toutefois, je me permet de souligner que les rejets en CO2 ne sont pas totalement divisés par deux : pour un trajet en co-voiturage, il est souvent nécessaire de faire du ramassage ou de se garer se un parking réservé à cet effet, avec nécessairement un allongement des distances (même si cela n’est pas forcément conséquent). En approfondissant (voir en tirant par le cheveux), des personnes supplémentaires dans le véhicule impliquent une augmentation de la masse du véhicule… d’où de la consommation. Mais je vous accorderais volonté le fait que je pinaille et que cela n’enlève en rien l’impact positif de la démarche.
    L’auto-partage est également une alternative sympathique basé sur le fait que nous n’utilisons notre véhicule que très peu de temps. Le temps d’inoccupation peut être utiliser par une tierce personne. C’est le même système que le Vélib’ de Paris, sauf qu’il faut ramener la voiture au point de départ.

  2. C’est réellement l’article que j’attendais à lire, on en apprends beaucoup grâce à toi. Je souhaite longue vie à ce blog qui chaque jour me permet d’en apprendre un peu plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.