Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Création du Cerema

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Logo CEREMAUn Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema), placé sous la tutelle des ministres chargés de l’urbanisme, du développement durable et des transports, a ouvert ses portes au 1er janvier. En fait, il fusionne 11 services des deux ministères (8 centres d’études techniques et 3 services techniques) et est doté d’un portail internet.

Le Cerema a pour mission d’intervenir en soutien des politiques publiques portées par les services de l’Etat et les collectivités territoriales, constitue un outil au service de la mise en œuvre de la transition énergétique et offre une expertise scientifique et technique dans de nombreux domaines : le transport, l’environnement, la prévention des risques, l’aménagement du territoire et l’urbanisme, la mer et le littoral, la biodiversité, le climat, l’impact sur la santé, le bâtiment… Il doit ainsi :

  • développer des méthodologies et outils pour répondre aux nouveaux modes de gestion des territoires ;
  • travailler en lien étroit et en complémentarité avec tous les acteurs (partenariats, co-construction, animation et participation à des réseaux, mise en œuvre de projets) ;
  • assurer le lien entre la recherche élaborée dans les organismes de recherche et l’application sur le terrain, par une action permanente d’innovation et d’expérimentation ;
  • développer une approche pluridisciplinaire et transversale qui intègre l’ensemble des facteurs ; environnementaux, économiques et sociaux ;
  • apporter à l’Etat et aux acteurs territoriaux un appui, en termes d’ingénierie et d’expertise technique sur les projets d’aménagement et de développement durables ;
  • assister les maîtres d’ouvrage publics dans la gestion de leur patrimoine d’infrastructures de transport et de leur patrimoine immobilier ;
  • accompagner les acteurs publics et privés dans la transition vers une économie sobre en ressources et décarbonée, respectueuse de l’environnement et équitable ;
  • renforcer la capacité des responsables territoriaux à faire face aux risques auxquels sont soumis leurs territoires et leurs populations ;
  • contribuer à l’activité de normalisation et à l’élaboration de la réglementation et de la méthodologie technique sur les enjeux prioritaires aux niveaux national, européen et international ;
  • assurer la promotion des règles de l’art et du savoir-faire développés dans le cadre de ses missions, les diffuser et les capitaliser.

Vaste programme pour ce nouvel établissement qui se veut lieu de rencontre entre sciences, innovations et « besoins venus du terrain », de dialogue entre acteurs scientifiques, économiques et politiques, ainsi que lieu  de ressource « où trouver des solutions pour faire face aux questions concrètes et aux problèmes toujours plus complexes et de nature transversale de l’aménagement et du développement durables des territoires. »

Son Conseil d’administration, constitué de 21 membres, comporte 6 représentants de l’Etat, 5 élus représentant les collectivités territoriales, 5 personnalités issues du monde des associations d’usagers et de protection de l’environnement, ainsi que 5 représentants du personnel de l’établissement. Son siège social est installé à Bron (Rhône) et l’établissement dispose de 29 sites répartis dans 26 départements.

Source : Cerema

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.