Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

CRIT’Air, la vignette écologique mais facultative

crit-airDepuis le 1er juillet 2016, les particuliers ont accès à une vignette écologique, CRIT’Air,  à apposer sur le parebrise de leur véhicule, pour bénéficier éventuellement d’avantages de circulation et de stationnement. Elle n’est cependant pas obligatoire : il faut la commander… et la payer.

Destiné à lutter contre la pollution de l’air en ville, le certificat qualité de l’air, dispositif d’identification des véhicules créé lors de la conférence environnementale de 2014, prend maintenant la forme d’une vignette à apposer sur volontariat sur tous les types de véhicules motorisés.

Ce dispositif d’identification définit 6 classes en fonction de la motorisation et de l’âge du véhicule et permet d’attribuer à celui-ci, en fonction de son classement, un autocollant rond de différentes couleurs. La nomenclature s’appuie sur les émissions polluantes des véhicules. Une classe spécifique est réservée aux véhicules électriques « zéro émission moteur ».

La classification est mise à la disposition des collectivités pour mettre ne place, si elles le souhaitent, des mesures sur le stationnement ou d’autres, restrictives, limitant l’accès de certaines zones aux véhicules les plus polluants. Selon les cas, les usagers pourront donc bénéficier, s’ils sont bien classés, de modalités de stationnement favorables, obtenir des conditions de circulation privilégiées, voire circuler dans des zones de circulation restreinte (ZCR).

Mais pour cela, ils doivent commander la vignette CRIT’Air sur internet via le site www.certificat-air.gouv.fr et il leur en coûtera 4,18 €. Ils la recevront ensuite par courrier à l’adresse qui figure sur la carte grise du véhicule. Cette démarche restant volontaire, gageons que peu de propriétaires de véhicules particulièrement polluants (les catégories noires marquées d’un 4 ou d’un 5 par exemple) la commandent…

En fait, pour la majorité des automobilistes français, CRIT’Air constitue un outil pédagogique destiné à développer le véhicule propre mais peut aussi devenir un outil au service des collectivités locales qui engagent des mesures volontaristes en faveur de la qualité de l’air.

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.