Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

De l’IFP à l’IFP-Energies Nouvelles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

logo ifp energies nouvelles

La promulgation de la loi Grenelle II entraîne une nouvelle dénomination pour l’Institut Français du Pétrole (IFP) qui devient IFP-Energies Nouvelles. Cette nouvelle dénomination proposée par le ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer (MEEDEM) met en cohérence le nom de l’IFP avec la réalité de ses programmes de recherche. En effet, si jusque dans  les années 2000, l’institut consacrait l’essentiel de ses travaux aux hydrocarbures, aujourd’hui 50 % de ses programmes R & D sont orientés vers les nouvelles technologies de l’énergie (NTE) : véhicules économes, hybrides et électriques, biocarburants et chimie verte, captage et stockage du CO2, etc.

L’IFP est un organisme public de recherche et de formation, à l’expertise internationalement reconnue, dont la mission est de développer les technologies et matériaux du futur dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement.

L’IFP apporte aux acteurs publics et à l’industrie des solutions innovantes pour une transition maîtrisée vers les énergies et matériaux de demain, plus performants, plus économiques, plus propres et durables.

Dans un monde qui vit dans le double défi de la nécessité de l’énergie et du changement climatique, le désengagement des énergies fossiles ne se fera pas en un jour : c’est un objectif qui demande une période de transition. Il faut en effet que les solutions alternatives se mettent en place. Le mix énergétique, en France comme ailleurs, inclut les énergies fossiles et les énergies vertes.

L’IFP Energies Nouvelles s’appuie sur ses activités historiques liées aux hydrocarbures, pour favoriser les NTE.  Ainsi, la conservation du nom IFP, auquel on ajoute Energies Nouvelles, entérine les nouvelles activités de l’institut, engagées depuis 2003, tout en conservant le sigle initial qui jouit d’une bonne notoriété internationale.

Le contrat d’objectifs 2011-2015 prévoit une continuation et une intensification de ses travaux sur les nouvelles technologies de l’énergie, en intervenant dans de nouveaux domaines liés aux énergies renouvelables dont les énergies marines, la gestion de l’eau et plus généralement les éco-industries.

IFP Energies nouvelles traduit donc l’engagement fort de l’entreprise, déjà à l’œuvre depuis une dizaine d’années, au service du développement durable. Un engagement à développer des solutions innovantes pour une transition maîtrisée vers un système énergétique durable et moins carboné.

Sources : IFP, Enerzine

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.