Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

De plus en plus de Français attirés par le bio

Manger bioSelon la 11ème édition du baromètre Agence Bio/CSA, le bio marque des points auprès des Français : un sur deux en comme régulièrement, les surfaces certifiées bio augmentent de 9 % en 2013, tandis que les ventes progressent parallèlement de 9  %, le marché bio dépassant 4,5 milliards d’euros fin 2013, restauration collective comprise.

Actuellement 49 % de nos compatriotes consomment du bio au moins une fois par mois, plus d’un quart chaque semaine et 9 % tous les jours. Les consommateurs réguliers ou occasionnels représentent au total 75 % des Français de plus de 18 ans. De nouveaux consommateurs rejoignent chaque jour le mouvement, et leur courbe s’accélère : de 10 % sur l’année 2012, ils sont près de 28 % en 2013. Celle des irréductibles anti-bio descend donc de plus en plus : ils ne représentent plus qu’un quart de la population, contre 46 % en 2003 (date du premier baromètre) et encore 35 % en 2012.

Les surfaces certifiées bio constituent maintenant 932 000 hectares, auxquels s’ajoutent 130 000 ha en conversion. Elles mobilisent 25 500 producteurs en 2013 et plus de 12 400 opérateurs pour la transformation et la distribution. Et la progression continue depuis le début de 2014, puisqu’un millier de producteurs ont rejoint le mouvement, portant 1,1 million d’hectares les surfaces cultivées en bio. Ceci va logiquement de pair avec la consommation : 75 % des produits bio consommés en France en proviennent, dont la quasi-totalité des viandes, des volailles, des œufs, du lait et des produits laitiers, ainsi que du vin. On achète principalement à l’étranger les produits exotiques (thé, café, cacao, bananes, etc.) et les spécialités gastronomiques (fromages d’appellation d’origine italienne par exemple), ainsi que les produits très peu disponibles localement (riz, agrumes…). Notons cependant que ces proportions n’ont guère évolué depuis l’année dernière.

A noter : le document de l’Agence Bio présente à la fin en supplément un petit guide pour aider à reconnaître facilement les produits bio, en lisant et surtout en comprenant l’étiquette : label obligatoire (le label européen) ou facultatif (notre label AB), origine des produits, etc. Il explique de plus comment s’y retrouver dans la liste des ingrédients.

D’autre part, pour renforcer le dynamisme du bio en France, les professionnels du secteur se mobilisent : la 15ème édition du Printemps Bio, la quinzaine nationale  d’information sur l’agriculture bio et ses produits permet ainsi à la fois de sensibiliser les consommateurs et les agriculteurs, tandis que les Rencontres Nationales de la Bio, organisées en juin à Paris visent à contribuer au renforcement de la dynamique du développement. Cette quinzaine de sensibilisation, nous sommes d’ailleurs en plein dedans : elle se déroule du 1er au 15 juin. Elle s’inscrit en cohérence avec le programme Ambition Bio 2017, qui cherche à donner un nouvel élan à la filière. Portes ouvertes, animations-dégustations en points de vente, ateliers culinaires, conférences et expositions sont au programme, que l’on peut consulter à l’adresse printempsbio.com.

Source : Agence Bio

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.