Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Déplacements domicile-travail : vive la voiture, même pour moins de 1 km !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Pour les déplacements domicile-travail, rien de mieux que la voiture, même pour une courte distance ! C’est en tout cas ce que pensent pratiquement les trois-quarts des Français, dans une étude publiée par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) en janvier. Les chiffres portent sur l’année 2017. Un point positif cependant : en 5 ans (2015-2020), le recours à la bicyclette pour se rendre au travail a augmenté de 2 points principalement dans les centres-villes, pour atteindre 6 % au début de l’année dernière.

74 % des déplacements domicile-travail se font en voiture

La voiture reste le mode de transport principal des actifs. Au 1er janvier 2017, 26,8 millions d’actifs en emploi de 15 ans résidaient en France. Mais le champ de cette étude exclut ceux qui déclarent ne pas se déplacer pour aller au travail et ceux qui parcourent des distances très élevées (plus de 150 km). Sur 24,6 millions de personnes donc, un tiers parcourt de « petites distances », au plus 5 kilomètres, et la moitié réside à plus de 9 kilomètres du lieu de travail.

Sur cette population, 74 % déclarent effectuer les déplacements domicile-travail en voiture et 16 % en transport en commun. Mais les déplacements en transport en commun restent spécifiques aux grandes villes (à Paris, 7 actifs sur 10 les empruntent). 8 % des actifs ont recours aux transports doux ou actifs : la marche pour 6 %, le vélo pour seulement 2 %. Même pourcentage (2 %) pour les deux-roues motorisés.

La voiture, recours de 42 % des actifs habitant à moins d’1 km de leur travail

Pour se rendre sur leur lieu de travail, 15 % des actifs parcourent au plus 2 km, et 18 % entre 2 et 5 km. Mais même pour ceux dont le déplacement domicile-travail représente moins d’un kilomètre, 42 % utilisent la voiture pour aller travailler. Un cinquième (22 %) d’entre eux déclarent devoir se déplacer entre plusieurs lieux de travail, ce qui justifie leur recours à la voiture. Mais les autres n’ont pas de profil particulier et aucune caractéristique identifiable ne peut-être mise en évidence pour expliquer le recours à la voiture pour parcourir au plus un kilomètre entre leur lieu de résidence et leur lieu de travail.

« Le choix de ce mode de déplacement pour de très courtes distances peut être lié à des critères divers, comme la succession d’activités différentes lors d’un même trajet (par exemple, accompagner des enfants à l’école avant de se rendre à son lieu de travail), des raisons de santé ou tout simplement par choix ou habitude », explique l’Insee.

Le vélo progresse, particulièrement dans les villes

Entre 2015 et 2020, on observe toutefois un recours un peu plus fréquent au vélo ou aux transports en commun pour effectuer les déplacements domicile-travail. Cette augmentation se fait au détriment de la voiture. La progression du vélo concerne particulièrement les communes-centres (+ 1,9 point) et les distances comprises entre 2 et 5 kilomètres.

Ce recours au vélo doit être mis en relation avec l’augmentation des aménagements pour les cyclistes dans les grandes villes et le souci croissant de limiter la pollution. Ainsi, début 2020, 6,0 % des actifs des communes-centres utilisent la bicyclette pour rejoindre leur lieu de travail, soit deux fois plus que sur l’ensemble du territoire. Enfin, Grenoble et Strasbourg sont les deux villes où l’on se déplace le plus en vélo pour aller travailler (17 % dans les deux agglomérations).

Source : Insee

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Déplacements domicile-travail : vive la voiture, même pour moins de 1 km !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.