Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Des filtres à microplastiques sur les lave-linge vendus en France à partir de 2025

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

filtres à microplastiques sur les lave-lingePour éviter le passage dans les eaux usées des milliers de fibres plastiques microscopiques provenant du lavage des tissus synthétiques, les lave-linge neufs vendus en France devront être équipés de filtres à microplastiques dès 2025. Cette mesure fait partie de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, promulguée il y a peu.

Des filtres à microplastiques sur les lave-linge neufs

Les plastiques utilisés dans la confection (polyester, acrylique, élasthanne) libèrent en effet lors du lavage des particules microplastiques. Trop petites pour être filtrées par les station de traitement, elles sont rejetées dans l’environnement. Selon une étude universitaire britannique, 700.000 fibres de plastique microscopiques s’échappent à chaque lavage dans les eaux usées. Elles représentent une partie non négligeable (environ 15 %) des 9,5 millions de tonnes de plastique qui finissent chaque année dans les océans, selon les chiffres de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature).

A compter du 1er janvier 2025, tous les lave-linge neufs vendus en France, tant aux particuliers qu’aux professionnels, devront donc être dotés de filtres. Il se vend par an 2,7 millions de lave-linge, un appareil électroménager qui équipe 97 % des foyers français. Il faut ajouter à cela les machines utilisée par les 5 900 établissements professionnels (pressings et blanchisseries).

Une mesure française à porter au niveau européen

Lord d’une table-ronde qui réunissait les constructeurs de machines à laver, des « innovateurs » qui travaillent sur des solutions de filtres, des ONG et des associations de consommateurs, la secrétaire d’Etat à la transition écologique, Brune Poirson, a reconnu que « c’’est un défi, c’est très difficile (…) ça ne se fera pas du jour au lendemain » et que « ça demande un grand travail de la part des fabricants » et notamment « des changements technologiques ». La France souhaite d’ailleurs porter le dossier des filtres à microplastiques au niveau européen.

Selon l’AFP qui cite une déclaration de leur fédération professionnelle (Gifam), du côté des fabricants, cette première réunion est jugée « constructive » car elle a « permis de soulever de nombreuses questions économiques, techniques et d’utilisation ». Les constructeurs s’engagent à « tout mettre en œuvre (…) pour trouver des solutions efficaces » en vue de « réduire la pollution plastique ». Mais ils insistent pour que les pouvoirs publics garantissent « une concurrence saine entre les acteurs » et en appellent eux aussi à une mesure à l’échelle européenne.

En Slovénie, Mojca Zupan, directrice générale de la start-up Planet Care, qui a développé des filtres à microplastiques pour machines à laver explique « Nous avons une solution, qui est prête. Nous l’avons lancée en septembre dernier et nous en avons vendu 500 environ ». Elle a présenté un filtre extérieur qui se branche à la sortie du lave-linge, une technologie adaptable à l’intérieur de la machine à laver. Mais il doit se changer tous les mois et représente un coût de quelque 10 € par mois.

Sources : AFP, Consoglobe

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les derniers articles

Abonnez-nous au blog !

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Des filtres à microplastiques sur les lave-linge vendus en France à partir de 2025”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.