Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Des lampadaires autonomes en énergie : une réalité en Loire-Atlantique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

lampadaire Windela autonome en énergieTout le monde ne pouvant pas compter sur des  réverbères fonctionnant grâce aux déjections canines pour s’éclairer (voir notre article du 7 novembre), certaines communes expérimentent des lampadaires autonomes fonctionnant grâce au vent et/ou au soleil. Une réponse pratique pour éclairer des endroits isolés (arrêt de car en pleine campagne par exemple), là où raccorder des lampadaires au réseau électrique se révèlerait trop onéreux.

A Bouvron (Loire-Atlantique), sept lampadaires fonctionnant grâce à l’énergie du vent, ont été installés il y a plus d’un an. Fournis par Windela, fabricant français qui en lançait alors la production industrielle, chacun est doté d’une petite éolienne qui produit l’électricité nécessaire aux diodes électroluminescentes (LEDs) dont il est équipé. Celle-ci est ensuite stockée dans une batterie située au pied, qui peut assurer cinq nuits d’éclairage. Une mesure prise, selon le maire, pour réaliser des économies d’énergie au niveau de la commune, mais aussi « pour faire un geste pour lutter contre l’effet de serre ».

A quelques kilomètres de là, à Nantes, cinq lampadaires autonomes fournis par Novéa Energies viennent d’être installés à titre expérimental. Chacun est équipé d’un module de production d’énergie solaire (panneau photovoltaïque) et éolienne, afin d’alimenter de puissants LEDs. Pour optimiser la charge des batteries, chaque lampadaire est associé à un détecteur de présence, et est éteint de 21 h à 6 h du matin.  La municipalité de Nantes compte évaluer les économies d’énergie réalisées grâce à ses lampadaires, et le degré de satisfaction des usagers, avant d’envisager de généraliser ce système à l’ensemble de son territoire.

Sources : DDmagazine, Ouest-France, annuaire ecoco2 sur Windela

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les derniers articles

Abonnez-nous au blog !

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

4 réponses sur “Des lampadaires autonomes en énergie : une réalité en Loire-Atlantique”

  1. Bonjour,
    à ce jour, je ne vois pas tourner les lampadaires Windela à Bouvron.
    La société n’a pas su me fournir les informations techniques de ces éoliennes.
    Donc, je pense qu’ils ont voulu vendre une éolienne avec une image, avant de
    la tester vraiment.. Dommage !

  2. Bonjour
    les lampadaires installés à Bouvron il y a plusieurs années ne sont toujours pas opérationnels. Ce n’est qu’une cascade d’ennuis techniques et on en voit pas le bout. Hélas!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.