Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Des nounous en triporteur pour emmener les enfants à l’école ?

Assurer le transport des enfants entre le domicile et l’école, pour peu que celle-ci soit un peu éloignée, n’est pas obligatoirement facile pour les nounous en ville. Une agence de garde d’enfants à domicile de Bordeaux envisage de proposer un service de vélos triporteurs pour véhiculer les petits, évitant ainsi et les émissions de CO2 et les problèmes de parking, récurrents dans les grandes villes.

Partant de la constatation qu’il y avait une réelle demande des parents pour une nounou assurant ces transports domicile-école (sur une courte distance ou des lieux dangereux pour les enfants), et pas toujours les solutions pour y répondre en centre-ville où peu de nounous disposent d’une voiture et en raison des problèmes pour se garer, la responsable de l’agence de garde d’enfants Kangourou Kids de Bordeaux, elle-même utilisatrice de ce mode de transport à titre personnel pour amener ses enfants à l’école, a lancé cette idée, une première en France. Mais elle pourrait bien intéresser aussi d’autres agences similaires, installées dans les grandes villes.

L’accompagnement des enfants à pied (Pédibus) est désormais répandu, voilà donc maintenant les Vélobus. Encore lui faut-il trouver les financements pour ce genre de déplacement. Toutefois des associations de la Métropole d’Aquitaine (Vélo-Cité, réseau Mille-pattes) accueillent favorablement cette initiative complémentaire de leurs missions, un atout en attendant que les collectivités territoriales acceptent de participer.

En tout cas, une idée à suivre : effectivement d’ores et déjà, beaucoup de services de livraison de marchandises en triporteur ont vu le jour dans les grandes villes françaises et il existe même à Paris un service de taxis entre gares par vélos électriques. Alors pourquoi pas ce mode particulier de « covoiturage » pour nos chères têtes blondes…  ou brunes sur le chemin de l’école  ?

Source : Sud-Ouest