Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Des vaches laitières pour alimenter des centres de données

Lors de la Conférence Internationale sur l’Energie Durable (Phoenix, Arizona, du 17 au 22 mai 2010), des chercheurs de HP Labs ont démontré l’efficacité d’une énergie, ô combien renouvelable et à laquelle on pensait peu jusqu’à maintenant : les déjections animales ou plus particulièrement les bouses de vache, pour alimenter en électricité les centres de données.

Vaches laitières d'Auvergne
Source : Auvergne agricole

Et voilà que cette brave bête, fort vilipendée en tant que ruminant (ils produisent du méthane), se trouve réhabilitée ! Et  elle n’est pas avare : pas moins de 55 kg de production en moyenne par jour en ce qui concerne la vache laitière ! Nettement plus rentable que ses congénères élevées pour leur viande, qui, en raison de leur régime, produisent quatre fois moins d’énergie.

La bouse, traitée par un digesteur anaérobie, produit du méthane, lequel génère 3 kWh d’énergie électrique. Les chercheurs ont donc calculé que 100 000 vaches peuvent fournir l’électricité nécessaire à une salle informatique de 1 000 serveurs, climatisation comprise. La chaleur dégagée par le centre de données peut elle aussi être recyclée et servir au fonctionnement des digesteurs anaérobies.

De là à mettre les fermes informatiques au vert en les jumelant avec des fermes laitières, il n’y a qu’un pas. Les exploitants agricoles apprécieront que leurs vaches leur fournissent une source de revenus supplémentaire, qui leur évite de plus de polluer les nappes phréatiques. Ah, vraiment, les braves bêtes !

Source : 01net Pro

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *