Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Développer l’usage du vélo dans les territoires peu denses : AVELO 2

Développer l'usage du vélo

L’ADEME (Agence de la Transition écologique) a lancé le 3 mars l’appel à projets AVELO 2, qui vise à développer l’usage du vélo dans les territoires péri-urbains et peu denses. Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre du programme des Certificats d’économie d’énergie (CEE) et dans la continuité du programme AVELO, lancé en 2019. AVELO 2 mobilise 25 millions d’euros pour faire du vélo un mode de déplacement du quotidien.

Santé; qualité de l’air, transition écologique…

Alors qu’en 2019 le vélo représentait 2,7 % des déplacements, l’objectif visé consiste à atteindre une part de 9 % de l’ensemble des déplacement d’ici 2024, soit s’en tripler l’usage. A l’horizon 2030, la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) en fixe la part modale à 12 %. « Le vélo est un mode de déplacement particulièrement efficace puisqu’il contribue à l’amélioration de la qualité de l’air, à la santé, à l’attractivité des territoires, à la transition écologique et énergétique, à l’accès à la mobilité pour tous ou encore à l’emploi », souligne l’ADEME.

C’est d’ailleurs aussi pour des raisons de santé – éviter la contamination par la Covid-19 – que beaucoup d’usagers des transports en commun dans les grandes villes se sont tournés vers le vélo, l’an dernier, participant ainsi sans le vouloir vraiment à une belle augmentation de sa part modale. Mais son potentiel demeure important puisque 60 % des trajets domicile-travail de moins de 5km s’effectuent encore en voiture. Une distance qui peut facilement être parcourue en vélo.

L’usage du vélo en recul dans les territoires peu denses

Dans les territoires peu denses, les communes multi polarisées et les périphéries des agglomérations, développer l’usage du vélo reste une priorité. Là, l’usage du vélo ne se répand pas aussi facilement. Au contraire, il est même en recul. Il faut pour cela encourager les collectivités et les intercommunalités à se doter de politiques cyclables.

Forte de ces constats, l’ADEME souhaite, via l’appel à projets AVELO 2, soutenir les territoires volontaires pour construire leur politique cyclable et faire du vélo un mode de déplacement du quotidien. Pour développer l’usage du vélo, AVELO 2 s’articule autour de 4 axes : soutenir la construction d’une stratégie de développement d’aménagements cyclables (axe 1), l’expérimentation de services vélo (axe 2), l’animation et la promotion de politiques cyclables intégrées (axe 3) et le recrutement de chargé(e)s de mission vélo au sein des territoires (axe 4).

Objectif de AVELO 2 : 400 territoires

Le programme s’inscrit dans un objectif de cohérence territoriale. Il continue la Loi d’organisation des mobilités (LOM), qui permet aux communautés de communes de devenir autorité organisatrice de la mobilité. AVELO a permis de soutenir 220 territoires peu et moyennement denses, soit près de 16 millions d’habitants ; AVELO 2 a pour objectif d’en accompagner 400. Notre programme Moby peut également les aider pour les déplacements scolaires et la formation des jeunes.

AVELO 2 permet aux territoires de se doter d’une stratégie mobilité active, avant de candidater aux aides de l’Etat pour réaliser des infrastructures. Pour développer l’usage du vélo et répondre à l’appel à projets, toutes les informations sont regroupées à cette adresse. L’appel à projets est ouvert du 3 mars au 16 juin 2021. L’ADEME indique qu’un deuxième appel à projets sera lancé en 2022 pour financer le même type d’actions.

Source : ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.