Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

L’association EAU (Elus, Associations, Usagers) milite pour une gestion publique de la distribution d’eau et de son assainissement

« L’eau n’est pas une marchandise, l’eau est un bien commun de l’Humanité et du vivant. » (Charte des Porteurs d’Eau)

Partant de ce principe et du fait que la gestion de l’eau potable concerne avant tout les élus et les usagers, l’association EAU (Elus, Associations, Usagers) a été créée en 2007. Elle faisait suite à des rencontres internationales du droit à l’accès à l’eau potable, organisées à Marseille par la Fondation France Libertés de Danielle Mitterrand, et à l’Appel de Varages, du nom de ce petit village du Var où des élus de toute la France se sont réunis en octobre 2005, pour dire oui à une gestion publique de l’eau.

Eau publiqueDes élus français ont alors décidé de tout mettre en œuvre pour soutenir, accompagner, aider les collectivités publiques, ainsi que les citoyens souhaitant rester ou revenir en gestion publique de l’eau : les membres du Conseil d’Administration de EAU sont des élus, des associations ou des usagers qui ont tous une expérience de la gestion publique de l’eau potable ou de l’assainissement. Depuis sa création, EAU participe activement à de nombreux débats publics en France, mais aussi à des rencontres internationales et a adhéré a Aqua Publica Europea (association européenne pour la gestion publique de l’eau). Elle fait également partie du Mouvement des Porteurs d’Eau, né en 2000 au Canada et repris depuis en France et dans plusieurs pays d’Europe, qui encourage la création de projets pour défendre cette richesse commune qu’est l’eau et offrir son accès au plus grand nombre.

Partie du Var, l’association compte maintenant des adhérents dans toute la France : conseils généraux, communautés d’agglomération ou de communes, villes, et beaucoup en région PACA… Et aujourd’hui de plus en plus de collectivités locales sautent le pas et reprennent en main  la gestion de la distribution d’eau et de son assainissement, précédemment déléguée à des acteurs privés (Veolia, Suez…). Actuellement, selon le Président de l’association EAU, Michel Partage, l’appel de Varages a déjà porté ses fruits, grâce à une grande évolution dans la mentalité. Il existe maintenant autant de communes gérées par le public que par le privé – le privé l’emportait précédemment. Cela signifie aussi une évolution de la gestion publique, qui va se poursuivre dans les quinze prochaines années et, précise-t-il, « on va arriver à 30 % de privé pour 70 % de public » :

Nous sommes conscients que la mise en place dune régie publique de l’eau et de l’assainissement, ou son maintien, n’est pas une chose aisée. Ensemble, en fédérant nos expériences, nous serons plus forts et nos arguments mieux entendus pour la défense de ce service public indispensable à la vie.

Source : EAU

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.