Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Earth Hour 2017 : le 25 mars à 20h30, éteignons nos lumières

Earth Hour 2017L’Heure pour la Planète 2017 – Earth Hour –  aura lieu cette année le samedi 25 mars, à l’initiative comme les années passées de WWF. Comme les années passées, et depuis 10 ans, le mécanisme est bien rôdé, des millions de personnes à travers le monde éteindront les lumières à 20 h 30 et pendant une heure pour montrer leur engagement pour la planète. Parallèlement, les villes et pays participants, de plus en plus nombreux, plongeront dans le noir les monuments normalement éclairés.

Comme chaque année, WWF organise à cette occasion le Earth Hour City Challenge, une initiative qui récompense la ville qui, par son approche et sa vision, représente un modèle de lutte contre le changement climatique. Ce concours a récompensé l’année dernière la ville de Paris qui a donc obtenu le titre de « Capitale Mondiale Earth Hour 2016 », comme par exemple avant elle Le Cap (Afrique du Sud), Séoul (Crée du Sud) ou encore Göteborg (Suède). C’est grâce à sa vison ambitieuse et sa capacité à entraîner dans son sillage entreprises et société civile, et à intégrer les autres villes dans sa politique de durabilité que Paris a remporté cette compétition à laquelle participaient 125 villes représentant 21 pays. Pour 2016, des mentions spéciales ont été remises par le jury à Boulder (Etats-Unis), Umeå (Suède), Rajkot (Inde), Thswane (Afrique du Sud), Jakarta (Indonésie), Quito (Equateur) ou Belo Horizonte (Brésil – qui avait d’ailleurs déjà remporté ce titre en 2014).

Cette année, WWF a par ailleurs publié le rapport Earth Hour City Challenge, qui rappelle les engagements et actions de 328 villes à travers le monde et qui débute par ces mots de Yolanda Kakabadse, Présidente du WWF International : « Avec Earth Hour City Challenge, le WWF entend aider les villes à agir comme le cœur névralgique de solutions mondiales pour une transition plus rapide vers un avenir durable grâce aux énergies renouvelables ou à la promotion de véritables changements, comme le passage à des réverbères solaires ou a des moyens de transport propres dans le monde entier. »

Actuellement nous consommons l’équivalent de la capacité de 1,6 planète chaque année, ce qui nuit aux écosystèmes et augmente le risque d’emballement du changement climatique. Or, pour WWF, les villes constituent un levier pour inverser cette tendance : elles représentent actuellement 54 % de la population mondiale – chiffre qui devrait passer à 70 % d’ici 2050, selon les estimations de l’ONU – et sont responsables de plus de 70 % des émissions de CO2 liées à l’énergie. Mais elles disposent pour beaucoup du potentiel nécessaire pour impulser leur transformation durable. Elles peuvent ainsi accélérer la transition, en innovant et en se montrant parfois pionnières en matière de lutte contre le changement climatique.

Le rapport fait le point sur la procédure de l’Earth Hour City Challenge et les critères-clés pour la sélection des villes championnes, ainsi que sur les résultats obtenus à ce jour. Il reprend ensuite les exemples de toutes les villes qui ont obtenu ce titre jusqu’à présent, afin d’en encourager d’autres à concourir.

Source : Earth Hour (WWF)

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.