Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Économie circulaire : du mobilier design avec A Piece of Sky, par Airbus

Si vous avez toujours rêvé d’avoir un véritable avion chez vous, votre rêve va pouvoir se transformer en réalité… en pièces détachées toutefois. Un fauteuil d’avion ? Une table provenant d’un réacteur ? Une lampe ayant précédemment équipé un Airbus ? L’idée sera très bientôt parfaitement réalisable. Airbus, avec la création de A Piece of Sky, se lance dans l’économie circulaire et recycle des morceaux d’avion en mobilier design.

Buffet en panneaux de fuselage

Donner une seconde vie aux pièces grâce au design

Chaise design
Chaise à partir de hublots d’A360

L’idée de redonner une seconde vie à des éléments d’avions au bout de la leur est venue de deux jeunes salariés d’Airbus. Réutiliser l’encadrement d’un hublot, ou le hublot lui-même, les éléments d’ailes, des pièces de moteur ayant parcouru des milliers de kilomètres, ou tout autre élément d’un avion désormais inutilisé, cela permet de se meubler à neuf. Avec un avion qui n’est plus apte à voler, on peut ainsi fabriquer quelques centaines de pièces de mobilier. Et les interprétations et les possibilités sont infinies pour les designers.

Pour sa première collection, A Piece of Sky a rassemblé 11 talents du design français. Et chacun a travaillé à sa manière, mais tous dans un esprit d’économie circulaire. L’idée d’Airbus est ensuite d’ouvrir l’équipe à d’autres talents pour la collection suivante (2020). Un appel à projets a donc déjà été lancé dans ce but.

De quoi meubler tout un intérieur

Mobilier design
Table issue d’un réacteur d’A380

Dans l’immédiat, grâce au travail de ces onze designers, une douzaine de pièces de mobilier au design original ont vu le jour. Fauteuil, coiffeuse intelligente, tables basses, bielles suspendues, étagères dont certaines en carbone aéronautique, lampes, chaises, buffet…  Ils n’ont certes pas manqué d’imagination ! Il y a de quoi équiper presque tout le logement. Compter toutefois de  800 à 1 000 euros pour les objets en série, et plusieurs milliers d’euros pour les pièces uniques.

Car certaines pièces sont uniques et d’autres réalisables en série sur A Piece of Sky. Il y a en tout cas de quoi satisfaire tous les amateurs de mobilier design et meubler plusieurs intérieurs. Cette démarche artistique permet de revaloriser d’une manière intelligente le patrimoine industriel d’Airbus et d’inscrire l’entreprise dans une démarche d’économie circulaire. L’initiative permettra en effet de réutiliser entre 5 et 10 avions en 2019, soit environ 2 000 pièces pour une livraison prévue en 2020.

Source : A Piece of Sky – Airbus

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.