Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Economie circulaire : l’Afep présente un livre blanc

livre blanc afepA l’occasion du colloque « L’économie circulaire : les entreprises s’engagent », l’Association française des entreprises privées (Afep) a présenté un livre blanc : 33 entreprises se mobilisent avec 100 engagements. Cet ouvrage compile des engagements volontaires pris par près d’un tiers des membres de l’association – et pas des moindres, puisque tous ont une stature mondiale – en faveur de l’économie circulaire.

Avant la finalisation de ces engagements, deux organisations, l’Ademe et WWF France, ont pu échanger avec les entreprises pour leur faire part des voies de progrès possibles et formuler leurs analyses. Ces engagements varient de l’action ponctuelle à une vision beaucoup plus large et intègrent des enjeux très différents : une vingtaine d’engagements concernent les politiques de lutte contre le changement climatique, une quinzaine des actions classiques de valorisation des déchets internes, une douzaine l’écoconception ou l’analyse de cycle de vie, quatre des actions de prévention des déchets, deux un changement de modèle d’affaires et enfin un plan de gestion des ressources.

Tous les piliers de l’économie circulaire (écoconception, écologie industrielle, économie de fonctionnalité, réemploi, réparation, réutilisation, recyclage) sont ainsi couverts par au moins un engagement d’une des 33 entreprises. Actuellement, un tiers de ces engagements s’appuient sur des objectifs concrets chiffrés. Cette première étape nécessite donc d’être suivie par des points d’avancement réguliers, et actualisée pour l’élargie et la renforcer. Le livre blanc présente donc 100 engagements provenant de 33 entreprises de 18 secteurs d’activité (énergie, industrie chimique, métallurgie, fabrication de machines et équipements, ciment,  industrie automobile,  matériaux, papier et carton, construction de bâtiments, distribution, industrie alimentaire, cosmétique, eau /eaux  usées et déchets, télécommunications, activités immobilières, activités des services financiers hors assurance et caisses de retraite, activité de location, location bail et enfin transport). Ils s’inscrivent dans un horizon de temps de 6 années en moyenne, mais qui recouvre en fait une grande disparité : entre une durée minimale de 1 an et maximale de 35 ans.

Outre les sept piliers de l’économie circulaire définis par l’Ademe, un huitième, transversal, est ajouté par l’Afep : « Actions multi-acteurs ». Tous sont représentés de façon significative en pourcentage des engagements :18 % concernent le recyclage, 15 % l’action multi-acteurs, 14 % l’approvisionnement durable, 14 % l’écoconception, 11 % l’écologie industrielle et territoriale, 11 % la consommation responsable, 7 % l’économie de la fonctionnalité et 7 % l’allongement de la durée d’usage. Parmi les entreprises engagées, on trouve entre autres Air France (1 engagement), Bouygues (3 engagements), Carrefour (1 engagement), Le Crédit Agricole (2 engagements), Danone (4 engagements), Engie (3 engagements), Legrand (4 engagements), L’Oréal (5 engagements), Michelin (2 engagements), Orange (5 engagements), Saint-Gobain (4 engagements), le groupe SEB (3 engagements), Total (5 engagements), etc.

Source : Afep

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.