Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Economies d’énergie : Hydro-Québec lance un nouveau projet-pilote au Canada

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Hydro-Québec, fournisseur d’énergie, vient de lancer, dans le cadre de ses Programmes d’initiatives structurantes en technologies efficaces (PISTE), un nouveau projet-pilote d’économies d’énergie dans le MRC (Municipalité Régionale de Comté) de la Rivière-du-Nord, dans les Laurentides, basé sur la récupération de chaleur des eaux grises. Il s’engage en effet à verser une subvention de 500 dollars canadiens (environ 402 €) à 700 CAD (environ 563 €) aux participants volontaires qui se font installer un récupérateur de chaleur des eaux usées de la douche.

Le chauffage de l’eau à des fins sanitaires représente en effet la seconde dépense énergétique des ménages, après le chauffage des locaux et représente donc un potentiel important d’économies d’énergie dans le secteur résidentiel.

Hydro-Québec s’appuie pour cela sur le dispositif écologique Power Pipe, distribué par la firme Solénove. Il s’agit d’un récupérateur de chaleur qui favorise le transfert de la chaleur des eaux usées s’écoulant de la douche vers l’eau froide d’alimentation du chauffe-eau : un drain de cuivre enrobé d’un serpentin dans lequel circule l’eau froide venant remplacer l’eau utilisée dans le chauffe-eau peut en effet porter celle-ci d’une température de 9° à 25°.  Jean-Pierre Finet, vice-président de Solénove Energie Québec, précise que « la chaleur récupérée en préchauffant l’eau froide durant ce procédé représente la chaleur que le chauffe-eau n’aura pas à fournir, donc que l’utilisateur n’aura pas à payer. »

Power Pipe, récupérateur de chaleur des eaux grises

L’entreprise Solénove cherche ainsi « à valoriser l’étape de la mise en marché  dans le milieu résidentiel, notamment par des entrepreneurs en plomberie ». Ce dispositif permettrait de substantielles économies d’énergie sur le chauffage de l’eau, améliorant de 20 % à 40 % l’efficacité énergétique du chauffe-eau. La firme évalue à 1 500 kWh les économies réalisées par un foyer de quatre personnes, soit environ 150 CAD (environ 121 €) chaque année, et estime possible un retour sur investissement de 2 à 3 ans. D’autant plus que le récupérateur peut fonctionner des dizaines d’années sans demander aucun entretien.

Hydro-Québec cherche donc dans la MRC de la Rivière-du-Nord, des foyers volontaires pour ce projet-pilote, qui prendra fin, en ce qui concerne les admissions, au 30 novembre 2012.

Sources : TVA Nouvelles, Hebdos Régionaux, Solénove

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.