Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

EcoWatt sur les chaînes de France-Télévision, face au risque de tension sur le réseau électrique

EcoWatt

RTE (Réseau de Transport d’Electricité) a publié son étude prévisionnelle pour l’hiver 2022-2023. Cette année, en raison de la conjoncture particulière, la période de vigilance débute exceptionnellement dès l’automne et s’étendra sur les mois d’hiver. Cependant, si le risque de coupure ne peut être totalement exclu, le gestionnaire de réseau pense qu’il pourra être évité par une baisse de la consommation de 1 % à 5 %. Il s’appuie notamment sur le dispositif EcoWatt relayé par la télévision pour alerter les Français et les amener à réduire leur consommation d’électricité en cas de besoin.

Une situation difficile

Trois facteurs se conjuguent en effet pour faire peser des risques sur l’approvisionnement électrique de l’hiver à venir. D’une part, la crise du gaz : elle concerne l’Europe entière et risque de perdurer. L’approvisionnement en gaz suscite donc des inquiétudes. D’autre part, la sécheresse connue cette année a réduit sérieusement notre production hydroélectrique.

A cela s’ajoute la faible disponibilité de notre parc nucléaire, avec près de la moitié des réacteurs à l’arrêt pour maintenance, ou plus grave, en raison de la détection de défauts (26 sur 56 au 24 septembre). Les hypothèses prudentes sur la disponibilité du nucléaire portent sur une production disponible de 45 GW en janvier 2023 (sur plus de 60 de puissance installée). Janvier 2022 avait déjà connu sa plus basse production historique depuis 1999, avec une production moyenne de 48 GW.

Un risque de coupure évité par des baisses de consommation

Actuellement, RTE n’envisage cependant dans la très grande majorité des situations que « quelques signaux EcoWatt rouge sur les six mois de l’hiver », les situations extrêmes (cumul de faible production et de conditions météorologiques particulièrement défavorables) n’étant pas « les plus probables ». « Lors des périodes de tension, le risque de coupure peut être évité par une baisse de la consommation de 1 à 5 % dans le scénario central et de 15 % maximum dans le scénario le plus extrême », estime le gestionnaire de réseau.

Les situations à risque se produisent le matin entre 8 h et 13 h, et le soir de 18 h à 21 h. Elles ne concerneraient donc pas des journées entières ni les week-ends. Et, souligne RTE, « En aucun cas, la France ne court un risque de « black-out », c’est-à-dire de perte de contrôle totale du système électrique. RTE dispose des moyens de sauvegarde du système électrique appropriés et proportionnés en fonction de l’ampleur d’un éventuel déséquilibre ».

EcoWatt, un levier de baisse de consommation

Pour prévenir ces situations de tension, le gestionnaire rappelle qu’EcoWatt est l’indicateur de la situation du système électrique français. Ce système initié à l’hiver 2008/2009 ne concernait à l’époque que la Bretagne et a été étendu à la région Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2010. Le dispositif a permis de soulager la tension sur l’approvisionnement de ces régions, en rendant les citoyens acteurs d’une consommation responsable.

Bien que généralisé à la France entière en 2020, EcoWatt est resté un peu confidentiel. Cet « météo de l’électricité » prévient, par une signalétique simple : vert, orange, rouge, de l’état de l’approvisionnement électrique et une alerte coupure est reçue par message en cas de situation très tendue.

Un relai d’EcoWatt sur France-Télévisions

Depuis début octobre, EcoWatt s’intègre désormais dans le quotidien des Français. Le dispositif est présent sur les chaînes de France-Télévisions, lors des bulletins météo et des programmes d’information. Et TF1 n’a pas mis longtemps à suivre. En effet, un partenariat entre les groupes audiovisuels et RTE permet l’affichage d’un pictogramme affiché sur leurs chaînes. Il indique aux téléspectateurs le niveau d’approvisionnement du jour. En cas de pictogramme :

  • VERT : il n’y a pas d’inquiétude à avoir.
  • ORANGE : Attention … Le stock commence à être limité, la consommation est élevée. Il faut appliquer des éco-gestes dès maintenant.
  • ROUGE : Warning ! Les Français sont invités à tout faire pour réduire rapidement leur consommation d’électricité pour éviter tout risque de coupure.

Découvrez les éco-gestes à retenir en priorité sur le site d’Eco Watt.

EcoWatt obtient ainsi une visibilité publique qui lui manquait jusqu’à présent. L’affichage de ce pictogramme sur des programmes très regardés devrait permette la sensibilisation de 4 Français sur 5 chaque semaine. Parallèlement des conseils de diminution de consommation d’électricité seront délivrés par les chaînes du groupe audiovisuel.

Les entreprises s’engagent à diminuer leur consommation d’énergie

Les collectivités et entreprises ont également un rôle à jouer. Ainsi le 11 octobre, une centaine d’entreprises françaises ont signé la charte EcoWatt de RTE. Elles s’engagent d’une part, à modérer ou décaler leur consommation d’électricité. D’autre part, à relayer le signal EcoWatt et sensibiliser leurs salariés, partenaires, fournisseurs.  On peut citer entre autres comme signataires : L’Oréal, Veolia, SNCF, Orange, Lafarge France,TotalEnergies, Engie etc… En cas de tension sur le réseau électrique, elles recevront une alerte pour réduire leur consommation.

TPE, PME, n’hésitez pas à également passer à l’action grâce à notre assistant énergie Udwi. Une solution complète qui vous accompagne pour mieux gérer vos consommations énergétiques et réduire votre impact environnemental.

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

2 réponses sur “EcoWatt sur les chaînes de France-Télévision, face au risque de tension sur le réseau électrique”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *