Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

EDF et la RATP s’associent pour des bus 100% électriques

bus électrique, partenriat EDF RATPLa Régie des Transports Parisiens (RATP) et EDF ont annoncé avoir signé un partenariat d’une durée de 3 ans pour intégrer des bus de grande capacité 100 % électriques dans la flotte exploitée par la régie.
La RATP souhaite apporter à ses usagers des solutions innovantes en matière de santé publique et de développement durable,  et s’est donc engagée dans une politique de transition énergétique pour ses autobus. Elle vise, à terme, l’utilisation d’énergie électrique ou BioGNV. Il s’agit dans un premier temps d’essayer et de tester sur les différentes chaînes de traction électrique, les batteries, les systèmes de charge et leurs impacts sur le réseau électrique. Ces bus de 12 mètres de long et d’une capacité de 90 personnes se rechargent au dépôt, lorsqu’ils stationnent, ou en ligne sur leur parcours. Investissements et coûts d’exploitation seront bien entendu analysés, mais une attention toute particulière sera aussi portée au ressenti des usagers, à leur satisfaction vis à vis de ce mode de locomotion.

Actuellement, la RATP exploite 4 500 bus en Ile de France. Mais elle a pour objectif un réseau 100 % vert à l’horizon 2025, où prendront place des bus électriques et aussi des bus fonctionnant au gaz naturel. « Pour cela, la RATP s’investit aux côtés des collectivités locales pour mettre en place des modes de transport propres, respectueux de l’environnement et qui correspondent à l’attente des habitants de la région » précise le communiqué de la régie.

EDF, de son côté, souhaite accompagner mes collectivités dans le développement « d’une mobilité décarbonée », ou plus exactement, devrait-on dire, moins carbonée. D’autre part l’entreprise « dispose d’une expertise unique sur l’ensemble des applications de la mobilité électrique et en particulier sur l’évaluation de la performance des batteries, des systèmes de charge et du déploiement de ces systèmes électriques aussi bien sur le domaine public que privé. »

Source : RATP

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.