Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Efficacité énergétique et accès au chauffage pour tous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’atteinte d’une efficacité énergétique optimale est un défi de taille auquel le Gouvernement s’est attaqué. En parallèle, il y a la volonté d’optimiser le confort au sein des logements via des systèmes de chauffage performants. L’objectif est-il atteint ?

Habitat écologique, un enjeu économique

Une amélioration constante est enregistrée en termes de consommation énergétique. La France est néanmoins pénalisée par des effets rebonds qui limitent les progrès. En ce qui concerne l’habitat, une baisse de consommation est bel et bien réalisée au sein des ménages. Cependant, il faut également tenir compte des hausses du nombre de logements dont disposent les habitants ainsi que de l’augmentation générale des superficies des habitats actuels. La baisse de la consommation d’énergie stagne puisque les progrès concrètement réalisés n’atteignent pas le seuil de 1 %.

Le chauffage, indispensable au confort des Français

Chauffage et confortDepuis les années 90, le fioul et le charbon tendent à disparaître pour laisser place au gaz naturel. Ce dernier est exploité au sein des ménages français en vue d’assurer le chauffage principal et la production d’eau chaude sanitaire. L’électricité et les sources d’énergie renouvelables sont par ailleurs de plus en plus présentes, notamment grâce aux mesures d’accompagnement proposées par l’Etat.

En référence à la RT2012, la consommation d’énergie primaire ne devrait pas excéder les 50 kWh/m²/an. En ce sens, des subventions sont mises en place afin que les bâtiments tertiaires et les logements atteignent des performances énergétiques adéquates. L’objectif de ces aides publiques est d’inciter les propriétaires à apporter les transformations nécessaires pour limiter leurs consommations énergétiques sans pour autant négliger leur confort.

L’acquisition d’un radiateur électrique, d’un poêle à granulés ou d’une chaudière gaz à condensation peut de ce fait être réalisée à moindres frais. Les propriétaires ont la possibilité de solliciter le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique). Le montant est plafonné à 30% des dépenses relatives à l’achat du système de chauffage écologiquement performant.

L’installation d’un système de chauffage exploitant les énergies renouvelables ouvre droit à l’éco-PTZ dont le montant maximal est fixé à 30 000 €. Il est impératif d’engager au minimum deux travaux de différentes natures mais partageant le même objectif pour être éligible à l’éco-PTZ.

L’Etat prévoit également une TVA à taux réduit de 5,5% et il y a la possibilité de demander des aides financières au niveau de l’Anah pour couvrir jusqu’à 50 % du montant des travaux de rénovation énergétique.

Toutes ces dispositions visent à éradiquer la précarité énergétique dans près de 7 à 8 millions de logements français. Le Gouvernement et les professionnels du bâtiment travaillent de concert pour fournir une information complète au plus grand nombre. Selon les études menées par l’Observatoire Maison à Part à la fin de 2017, ce sont 79 % des Français qui ignorent que les chèques énergies sont disponibles. En outre, 67 % n’auraient pas connaissance de l’existence des CEE qui sont pourtant des dispositifs optimisant l’accès à tous au chauffage et autres travaux permettant de vivre dans des logements nettement moins énergivores.

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.