Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Electricité renouvelable : 20 % de la consommation française sur un an

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Entre le début 2017 et la fin mars 2018, les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 20 % à la couverture des besoins en électricité des Français. Les résultats du Panorama de l’électricité renouvelable montrent aussi qu’au cours du premier trimestre 2018, elles ont couvert jusqu’à 23 % de la consommation.Panorama de l'électricité renouvelable

44% des capacités d’électricité renouvelable éoliennes ou solaires

La 14ème édition du Panorama de l’électricité renouvelable, publié par RTE, le SER (Syndicat des Energies renouvelables), Enedis et l’ADEeF (Association des distributeurs d’électricité en France) présente l’état des lieux à la fin mars 2018. 44 % de capacités de production d’électricité renouvelable sont désormais d’origine éolienne ou solaire photovoltaïque.

Ces deux énergies contribuent à 97 % à la croissance des énergies renouvelables électriques. Leur puissance dépasse maintenant les 21,6 GW.

En ce qui concerne les autres sources renouvelables d’électricité, la filière hydraulique reste stable avec 25,5 GW installées, tandis que le parc de production d’électricité à partir des bioénergies s’élève à 2 GW.

Toutes filières confondues – hydroélectricité, solaire photovoltaïque, éolien et bioénergies – la puissance totale du parc d’électricité renouvelable s’élève à plus de 43,1 GW. Cela correspond à 95 % de l’objectif prévu pour la fin 2018 par la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE).

L’électricité renouvelable par filière

L’éolien

Le parc éolien atteint 13 727 MW au 31 mars de cette année, mais les installations marquent un certain repli pour le premier trimestre, par rapport à celles de l’an passé. Elles s’élèvent à 188 MW.

Son taux de couverture des besoins en électricité de la France s’établit à 5,5 % sur une année glissante, mais à plus de 6,7 % sur les 3 premiers mois 2018 (9,9 TWh pour le trimestre). L’objectif fixé pour la filière par la PPE est de 15 000 MW à la fin de l’année. Les objectifs nationaux sont actuellement atteints à 92 %.

Le solaire photovoltaïque

Pour le solaire, la tendance est à la hausse des raccordements (254 MW pour le premier trimestre). Mais la progression demeure insuffisante pour atteindre l’objectif de la PPE pour la fin de l’année. Le parc s’élève à 7 900 MW au 31 mars, alors que l’objectif est fixé à 10 200 MW. Il n’est actuellement rempli qu’à 78 %

Et les résultats sont très loin de ce qui est prévu par la PPE pour 2023. Pour y parvenir, il faudrait raccorder 500 MW par trimestre : on en est juste à la moitié. L’énergie solaire couvre 1,9 % de la consommation électrique de la France sur une année glissante.

L’hydraulique

En ce qui concerne l’hydroélectricité, qui n’a que peu évolué (3 MW supplémentaires au premier trimestre), elle a couvert 11,2 % des besoins sur l’année glissante.
En revanche, elle remplit à 101 % les objectifs de la PPE pour 2018, et à 99 % ceux fixés pour 2023.

Les bioénergies

La filière bioénergies électriques a actuellement une puissance installée de 1 961 MW, dont 12 MW raccordés au premier trimestre. Elle couvre 1,5 %  de la consommation française d’électricité sur un an.

Pour le bois-énergie, les objectifs 2018 de la PPE sont déjà atteints à 111 %, mais seulement à 76 % pour les objectifs 2023.

Source : Panorama de l’électricité renouvelable

 

 

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.