Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Electricité renouvelable : le Portugal produit plus qu’il ne consomme en mars

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Une nouvelle de l’Association portugaise pour l’énergie renouvelable (APREN) nous apprend que le Portugal a intégralement couvert ses besoins en électricité grâce aux énergies renouvelables au mois de mars. Il les a même dépassés puisque la production d’électricité renouvelable a atteint 103,6 % des besoins effectifs du pays.

Electricité renouvelable au Portugal

Hydraulique et éolien en grande forme

Si le pays a produit plus d’électricité renouvelable que nécessaire, c’est parce qu’il s’est appuyé sur ses barrages hydroélectriques qui ont produit de quoi couvrir 55 % de la demande, et sur ses éoliennes, qui en ont fourni 42 %.

En mars 2017, le pays n’avait couvert qu’à 61 % l’alimentation des utilisateurs par les énergies renouvelables. Il faut remonter à février 2014 pour trouver le précédent record avec 99,2 % de la demande satisfaite par les sources renouvelables.

« Le résultat obtenu le mois dernier est un exemple de ce qui se produira plus souvent dans un avenir proche : d’ici 2040, la production d’électricité renouvelable devrait couvrir totalement et de façon rentable la consommation d’électricité annuelle du Portugal continental (…) Ces données, qui marquent un tournant historique dans le secteur de l’électricité au Portugal, démontrent que les énergies renouvelables peuvent être considérées comme une source sûre et viable pour répondre complètement à la demande d’électricité nationale » assure le rapport rédigé par l’association.

Des économies pour tout le monde

L’association précise, en partenariat avec l’ONG ZERO, que la production d’électricité renouvelable du mois de mars a permis d’éviter l’émission de 1,8 tonne de dioxyde de carbone, ce qui se traduit par une économie de 20 millions d’euros de quotas d’émissions.

Mais ces économies concernent tout aussi directement le porte-monnaie des abonnés du pays, qui ont de quoi se réjouir. En effet, le prix de l’électricité a chuté de 43,94 € par MWh en mars 2017 à 39,75 euros par MWh un an plus tard.

Mais quelques bémols…

Le développement des énergies renouvelables connaît une accélération considérable au Portugal. Mais la place du pays, aux confins de l’Europe et avec pour seul voisin direct l’Espagne, ne lui permet pas d’envoyer ses surplus de production en fonction de la demande des autres Etats. Ceci pourrait à terme freiner ce développement des énergies vertes.

De plus, si la production d’électricité renouvelable a été supérieure à la consommation pendant 60 % du temps, elle lui est restée inférieure les 40 % autres. Comme il est actuellement encore fort difficile de stocker l’électricité, les centrales thermiques aux énergies fossiles et les importations ont donc permis d’assurer la stabilité des réseaux à certains moments.

Cependant, le gouvernement portugais a suspendu dès le 3 avril, les subventions versées aux producteurs d’électricité pour faire tourner leurs centrales thermiques. Cela représente 20 millions d’euros par an.

Sources : Euractiv, Challenges

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.