Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Emballages comestibles ou solubles ?

emballages comestiblesL’emballage a pour principale fonction de protéger l’aliment en empêchant le passage de l’oxygène, agent de sa putréfaction. Mais, on le sait, on croule maintenant sous les déchets, ces emballages, voire suremballages, prenant une place considérable dans nos poubelles. Bien sûr, certains sont recyclables, mais pas tous, et demandent pour être éliminer de déployer pratiquement autant d’énergie que pour les fabriquer. Mais voilà (peut-être) la fin de nos embarras : et si ces emballages étaient comestibles ? A moins que vous ne les préfèreriez solubles ?

En tout cas, des scientifiques, dirigés par le Dr David Edwards, de l’Harvard Wiss Institut, viennent de concevoir des emballages dont la fonction première est toujours bien de protéger les aliments, mais qui sont de plus comestibles, tout comme les denrées qu’ils contiennent. Ainsi une soupe à la tomate, dont le contenant est fabriqué à partir de leur peau, du jus d’orange, selon le même principe ou du vin dans une bouteille au goût de raisin. En fait, il s’agit de divers films protecteurs, baptisés Wikicells, constitués d’un polymère biodégradable et de particules de nourriture.

L’Université de Bourgogne a presque eu la même idée, mais les contenants qu’elle a créés ont un goût plus neutre : garantis mangeables, ils sont constitués de gluten, d’amidon et de protéines de lacto-sérum – leur apparence tient cependant un peu du plastique.

D’autres ont travaillé sur des idées tout aussi efficaces pour faire disparaitre les emballages après usage : les faire dissoudre dans de l’eau. C’est le cas de l’entreprise Monosol à Indianapolis (Etats-Unis) qui a elle créé des sachets alimentaires résistants à plonger dans l’eau après consommation du contenu. Ils ont d’abord utilisé cette trouvaille pour des produits ménagers, mais le dernier film mis au point, résistant et soluble permet de conserver les aliments.

Attention cependant, malgré le grand désir de réduire les emballages, et donc les déchets, manifesté par tous les pays actuellement, nous ne trouverons pas immédiatement ces produits en magasin : il leur faut encore passer le barrage des agences de sécurité sanitaire et établir leur innocuité.

Sources : Zegreenweb, 20 minutes, neo-planete

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Emballages comestibles ou solubles ?”

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant.
    L’emballage comestible ou soluble serait une solution écologique pour lutter contre l’accumulation de déchets.
    Nous attendons avec impatience que cela sorte dans le commerce !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.