Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Emballages : un recyclage qui ne va pas de soi, surtout en France !

L’UFC Que choisir a participé pour la France à une action menée par Consumers International, destinée à évaluer les emballages recyclables et ceux qui sont réellement recyclés, ainsi que l’information donnée aux consommateurs. Et les résultats de la France ne sont pas brillants en matière de recyclage, surtout par rapport à ses voisins européens !

 Associations de consommateurs et 11 emballages testés

Les associations impliquées dans cette enquête sur les emballages viennent d’Australie, du Brésil, de France (UFC Que choisir), de Hong-Kong, d’Inde, de Malaisie, de Nouvelle-Zélande, du Portugal et du Royaume-Uni. Etant donné la diversité des pays, il a fallu trouver des produits disponibles dans les 9 pays, dans des contenances identiques ou similaires pour pouvoir comparer. Les produits suivants ont donc été sélectionnés : Nescafé sélection, M & M’s Peanut, Coca-Cola, Toblerone, Pringles, Nutella, Heinz tomato ketchup, San Pellegrino, Dove Nutrition intense, KitKat barres chocolatées et Whiskas.

Le constat sur les emballages s’établit en trois phases : il en va tout d’abord de la responsabilité des metteurs sur le marché, peu scrupuleux selon l’association, des structures de recyclage, insuffisantes au regard du volume à traiter, et de la défaillance de l’information des consommateurs.

Des metteurs sur le marché peu scrupuleux et des filières de recyclage défaillantes

En ce qui concerne les metteurs sur le marché, ils n’hésitent pas à commercialiser des produits dans des emballages impossibles à recycler. C’est le cas notamment des emballages multi-matériaux : films plastiques métallisés, tube en carton doublé d’aluminium avec fond métallique et couvercle en plastique, par exemple. En bref, « d’une conception oublieuse de la fin de vie du produit ». Certains (comme le tube Pringles) ne sont recyclables dans aucun des pays étudiés.

Et l’omniprésence du plastique dans ces emballages est remarquable. Il peut se recycler, bien sûr… Mais « Tout plastique, même lorsqu’il est recyclable en théorie, n’est dès lors pas systématiquement recyclé ». Les faibles capacités de la filière ne permettent en France de recycler que 26,4 % des plastiques collectés. La France est d’ailleurs très mal placée dans ce domaine par rapport à ses voisins européens (Portugal : 42 % du plastique recyclé, Royaume-Uni : 44 %, la France est à l’avant-dernière place).

Selon Consumers International, en moyenne, dans les pays considérés, 35 % du poids total de chaque emballage de produit testé ne sera pas recyclé. Et cela, du fait de metteurs sur le marché peu scrupuleux et de filières de recyclage déficientes. En France, ce pourcentage monte même à 39 %.

Une information des consommateurs confuse

Tidy Man

Quant à l’information des consommateurs, la multiplicité de logos sur les emballages (ou leur absence totale pour 4 produits) la rend plus que confuse. 7 produits précisent sur l’emballage les consignes de tri à adopter.  Mais pour les 4 autres, on trouve éventuellement le « Tidy Man ». Il n’a pour but que de rappeler que les déchets ne doivent pas être jetés sur la voie publique. Ou encore le Point Vert. Il indique seulement que le fabricant a payé une écocontribution. Disparu depuis le 1er janvier, il perdurera cependant jusqu’en octobre 2022.

Triman

Quant au seul affichage qui vaille, celui du « Triman » accompagné de l’info-tri qui précise le geste de tri, il ne se généralisera sur tous les emballages qu’à partir du 1er janvier 2022. L’UFC Que Choisir appelle donc les pouvoirs publics d’une part à durcir les mesures d’incitation financière pour les metteurs sur le marché (primes/pénalités). Et d’autre part, de leur interdire de recourir à des matériaux qui ne disposent pas d’une filière de recyclage mature dès lors qu’il existe une alternative.

Source : UFC Que Choisir

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.