Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Emissions de CO2 : des inégalités à combattre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Emissions de CO2 : des inégalités à combattreMalgré une baisse importante des émissions de CO2 en 2020 en lien avec la pandémie de COVID-19, la crise climatique résultant de l’accumulation des émissions dans l’atmosphère a continué de s’aggraver. Un nouveau travail de recherche d’Oxfam démontre comment les extrêmes inégalités en matière d’émissions de CO2, à l’œuvre depuis plusieurs décennies, « précipitent le monde vers une catastrophe climatique ».

 

Des émissions de CO2 qui s’aggravent

Ce rapport révèle notamment qu’entre 1990 et 2015, les 10% les plus riches de la population mondiale (environ 630 millions de personnes) ont été responsables de 52% des émissions de CO2 cumulées et que les 1% les plus riches sont responsables de deux fois plus d’émissions que la moitié la plus pauvre de l’humanité. Cela correspond à près d’un tiers du budget carbone mondial au cours de ces seules 25 années. Ce budget carbone mondial définit la quantité maximale de dioxyde de carbone pouvant être émise dans l’atmosphère afin de limiter la hausse de la température moyenne dans le monde à 1,5°C (Accord de Paris).combattre les inégalités en matière d'émissions de CO2

A eux seuls en effet, les 1 % les plus riches sont responsables de 15 % des émissions cumulées. Alors que les 50 % les plus pauvres atteignent tout juste 7 %, soit 4% du budget carbone disponible. Et, pour en finir avec ces chiffres, l’Oxfam note que la croissance totale des émissions des 1% les plus riches est 3 fois plus élevée que celle des 50% les plus pauvres. Même si, en 2020, les restrictions liées à la pandémie ont eu pour conséquence une baisse des émissions de CO2 dans le monde, la tendance globale reste sur la même courbe.

Un budget carbone épuisé d’ici 2030

Au rythme actuel, et à moins d’un retournement total de la tendance, le budget carbone mondial visant à maintenir le réchauffement climatique à 1,5° sera complètement épuisé d’ici 2030, alerte le rapport. Plus alarmant encore, « Nous avons calculé que les inégalités sont telles que les 10% les plus riches épuiseraient à eux seuls ce budget quelques années plus tard et ce, même si les émissions du reste de la population mondiale devenaient nulles dès demain ».

Pour atteindre l’objectif de l’Accord de Paris, la moyenne mondiale des émissions de CO2 par habitant devrait être d’environ 2,1 tonnes/an d’ici 2030. Or, les estimations de l’Oxfam montre que les émissions des 10 % les plus riches sont 10 fois plus élevées et celles des 1 % les plus riches 35 fois plus élevées. Et la France n’est pas épargnée par ces inégalités, la même tendance s’y observe : 17,8 tonnes de CO2 par an pour les 10 % les plus riches contre 3,9 tonnes pour les 50 % les plus pauvres. L’Oxfam conclut en appelant à combattre ces inégalités, notamment à travers les plans de relance mis en place à la suite de la crise sanitaire.

Source : Oxfam

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.