Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Energie intelligente : l’avenir à la maison

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Piloter ses installations électriques et plus largement sa consommation d’énergie depuis son smartphone ou sa tablette devient de plus en plus facile et abordable. Alors que l’ADEME estime qu’un bon pilotage de son énergie permet de réduire sa facture de 10 à 25% (chiffres cités par l’AFP), Schneider Electric vient de lancer la commercialisation en France de sa gamme Wizer (plus sage en anglais), un dispositif de pilotage sans fil qui permettrait, selon l’industriel, d’économiser jusqu’à 30 % d’énergie.

Wizer se compose d’une box centrale reliée sans fil, grâce à la technologie Zigbee, à des modules permettant de piloter séparément ses divers équipements électriques : les radiateurs pièce par pièce (et même bientôt ceux à eau chaude), le ballon d’eau chaude sanitaire, et de manière général tout appareil connecté à une prise pilotée. En quelques mots, Wizer mesure et affiche  les consommations, pilote la température, la production d’eau chaude et les prises de courant.

Wiser : schéma de fonctionnement

Mieux qu’un simple thermostat, le système permet donc de programmer le chauffage pièce par pièce, dans la tranche horaire souhaitée selon son utilisation : il peut diminuer le chauffage dans les pièces inoccupées en journée, tout en en laissant d’autres chauffées, l’augmenter avant que l’on rentre ou encore amener à 22° la température de la salle de bains, seulement pendant les heures où elle est occupée. De plus, la box peut aussi couper les veilles inutiles, dont Schneider estime l’incidence sur nos factures de l’ordre de 15 %, en pilotant l’allumage ou l’extinction des prises sur lesquelles sont branchés les appareils.

Wizer serait éligible au crédit d’impôt à 15 % (et au dispositif des Certificats d’Economie d’Energie – CEE – si l’on installe le thermostat programmable) et coûte entre 700 et 1 200 € (pose incluse) pour un appartement de quatre pièces. Une fois l’application téléchargée sur le smartphone ou le PC, le changement de programmation reste possible à tout instant. D’autres développements sont à venir, comme la fermeture à distance des volets d’une maison, ou une prestation de conseils proposée aux particuliers pour consommer mieux et moins, à partir du diagnostic établi grâce à la box.

A noter : le design original de la box, conçu par le designer Matthieu Lehanneur, et le fait que cette technologie sans fil convient tout particulièrement à l’installation dans les logements existants. Enfin, Wizer est compatible avec Linky, le compteur communicant qui devrait d’ici quelques années équiper tous nos logements.

Sources : Schneider Electric, Les Echos, Le Journal du Geek, Romandie.com (avec l’AFP)

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.