Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Énergie : le point sur les objectifs de l’UE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Alors que la consommation d’énergie dans l’Union Européenne (UE) a augmenté de 1 % en 2017, selon les calculs d’Eurostat, la part des énergies renouvelables se montaient la même année à 17,5 %. En ce qui concerne l’efficacité énergétique, l’écart par rapport aux objectifs continuent à se creuser. En  revanche, ceux des énergies renouvelables ne sont plus si loin, même si certains pays, et particulièrement la France, restent à la traîne.

Énergie primaire et énergie finale en augmentation

La consommation d’énergie a continué d’augmenter pour la 3ème année consécutive dans l’Union Européenne. Elle s’éloigne ainsi des objectifs d’efficacité énergétique fixés pour 2020. L’augmentation de 1 % concerne  à la fois la consommation d’énergie primaire et celle d’énergie finale.Objectifs énergie primaireAinsi, en 2017, la consommation d’énergie primaire s’écartait de 5,3 % des objectifs de 2020, celle d’énergie finale dépassait de 3,3 % ceux fixés pour l’efficacité énergétique. C’est à Malte que la consommation d’énergie primaire a le plus augmenté : +12,9 %. Roumanie (+5,8 %), Espagne (+5,4 %) et Slovaquie (+5,1 %). Elle baissait en revanche en Estonie (-4,2 %), au Royaume-Uni et en Suède (-1,6 %) et en Irlande (-1,4 %). La France enregistre quant à elle une diminution de 0,3 %.

En ce qui concerne l’énergie finale, c’est en Belgique qu’elle a le plus baissé (-1,2 %), au Royaume-Uni (-0,8 %) et en Italie (0,6 %). Mais des hausses importantes ont été enregistrées en Slovaque (+7 %), à Malte (+6,7 %) et en Pologne (+6,5 %).

Energies renouvelables : des objectifs possibles

En ce qui concerne les énergies renouvelables, 11 États membres ont d’ores et déjà atteint, voire dépassé, leurs objectifs 2020. Leur proportion se monte désormais à 17,5 % de la consommation finale brute d’énergie, en hausse de 17 % par rapport à 2016. Cela représente plus du double de son niveau de 2004 (8,5 %), première année de données disponibles. Les objectifs de l’Europe sont une part de 20 % d’ici 2020 et au moins 32 % d’ici 2030.

Objectifs énergies renouvelables

Les parts les plus élevées d’énergies renouvelables se trouvent en Suède (54,5 %), en Finlande (41 %), en Lettonie (39 %), au Danemark (35,8%) et en Autriche (32,6 %). A l’inverse, les plus faibles proportions sont situées à Malte (7,2 %), aux Pays-Bas et au Luxembourg (6,4 % chacun).

Les pays les plus éloignés de leurs objectifs sont les Pays-Bas (7,4 points de pourcentage – pp) et la France (6,7 pp) devant l’Irlande (5,3 pp), le Royaume-Uni (4,8 pp), le Luxembourg (4,6 pp), la Pologne (4,1pp) et la Belgique (3,9 pp). Malgré les meilleurs résultats enregistrés en électricité renouvelable l’année dernière, la France reste donc parmi les cancres pour le développement des énergies renouvelables.

Source : Eurostat

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.