Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Energies renouvelables : la France bonnet d’âne de l’Europe

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Eurostat constate que l’objectif de 20 % fixé pour les énergies renouvelables dans le mix énergétique européen pour 2020 n’a pas seulement été atteint, mais dépassé. La part de celles-ci dans la consommation finale d’énergie est de 22,1 %. 26 des 27 pays de l’Union Européenne (UE) ont atteint ou dépassé leurs objectifs nationaux. Le seul à ne pas avoir rempli ses engagements est la France : 19,1 % pour un objectif de 23 %.

énergies renouvelables dans la mix énergétique

Un objectif européen de 20 % d’énergies renouvelables

Le paquet énergie-climat de l’Europe, adopté en 2008 et révisé en 2014, contraignait les pays membres à réduire de 20 % à l’horizon 2020 les émissions de gaz à effet de serre, d’améliorer de 20 % l’efficacité énergétique et de porter à 20 % la part des énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie de l’UE. C’est ce que l’on appelle familièrement les « 3 x 20 ». En ce qui concerne les énergies renouvelables, chaque pays se fixait un objectif, en l’occurrence 23 % pour la France.

L’UE des 27 à titre global a donc dépassé cet objectif d’énergies renouvelables pour arriver très exactement à 22, 09 %. Les résultats globaux recouvrent des réalités différentes d’un pays à l’autre. Mais il n’en reste pas moins que 26 Etats membres sur les 27 ont rempli, voire plus que rempli, leurs engagements. En effet, 23 pays les ont dépassés. Ceux qui atteignent juste leur objectif sont la Belgique (13 %), les Pays-Bas (14 %), ou encore la Slovénie (25 %).

26 bons élèves et un cancre

Certains pays dépassent même considérablement cet objectif. La Suède (objectif : 49 % ; résultats : 60,12 %) et la Croatie (objectif : 20 % ; résultats : 31,02) le battent même de 11 points. La Bulgarie fait 7 points de mieux que prévu (objectif : 16 % ; résultats : 23,31 %). L’Estonie surpasse le sien de 5 points (objectif : 25 % ; résultats 30,18 %).

Avec 60,12 % d’énergies renouvelables, la Suède caracole en tête des Etats membres en ce qui concerne le mix énergétique. Elle est suivie par la Finlande (43,8 %), la Lettonie (42,1 %) et l’Autriche (36,5 %). A contrario, Malte (10,7 %), le Luxembourg (11,7 %) et la Belgique (13 %) en ont les pourcentages les plus faibles. Mais Malte et le Luxembourg partaient de fort loin : 0,22 % pur Malte en 2009, et 2,92 % pour le Luxembourg la même année. La Belgique en était alors à 4,74 %.

La France, quant à elle, loupe de quelque 4 points (environ 18 %) l’objectif qu’elle s’était fixé. Elle est le seul pays d’Europe à ne pas avoir rempli ses engagements, ce qui était prévu depuis longtemps. Ce n’est donc pas faute d’alertes réitérées.

Sources : Eurostat, Actu-Environnement, Toute l’Europe

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Energies renouvelables : la France bonnet d’âne de l’Europe”

  1. Bonnet d’âne pour les énergies renouvelables et pourtant parmi les meilleurs en non-émissions de CO2 pour l’électricité… ceci explique cela ? Qui donne des leçons à qui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.