Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Eolien en fort recul, photovoltaïque toujours à la hausse au 1er trimestre 2012

Le Commissariat Général au Développement Durable vient de publier le tableau de bord éolien et photovoltaïque du premier trimestre 2012. Il enregistre un important repli de l’éolien par rapport à la même période 2011. Les nouvelles capacités photovoltaïques fléchissent aussi pour cette période, mais continuent cependant globalement leur progression.

L’éolien

Au 31 mars 2012, le parc éolien français a une capacité de 6 870 MW, soit 1 % de plus par rapport à la fin 2011. Mais ces chiffres cachent un fait inquiétant  lorsque l’on examine les nouvelles capacités raccordées au premier trimestre de cette année. Elles sont effectivement en repli de 71 % par rapport au début de l’année précédente. Après 3 années de croissance maintenue (+ 1 081 MW en 2008, + 1 136 MW en 2009 et + 1 253 MW en 2010), l’éolien a déjà marqué  le pas en 2011, avec seulement 852 MW de nouveaux raccordements. Et l’année 2012 repart sur un rythme très ralenti, avec seulement 78 MW raccordés au premier trimestre (contre 272 MW pendant la même période l’année dernière). Le rapport signale toutefois que depuis la fin mars, les projets semblent repartir à la hausse.

La production éolienne s’est élevée au premier trimestre 2012 à 3,5 TWh, soit 11 % de plus que pour le premier trimestre de l’année précédente (0,4 TWh supplémentaires). La part de l’éolien continue donc d’augmenter doucement dans la consommation électrique nationale : + 2,4 % pendant cette période, contre 2,2 % au même moment en 2011.

eolien et photovoltaique

Le photovoltaïque

Il en va différemment pour le photovoltaïque : le parc a franchi la barre des 3 000 MW, grâce à l’accroissement sans précédent des capacités raccordées en 2011 : 1 732 MW raccordés, qui ont portés le parc à 2 900 MW fin décembre. Cependant là aussi le rythme a fléchi en début d’année 2012 par rapport au 4ème trimestre 2011. Mais avec 300 MW raccordés de plus, le seuil des 3 000 MW est largement passé.

Le Commissariat Général au Développement Durable prévient que ce ralentissement pourrait se poursuivre, car les puissances photovoltaïques en file d’attente diminuent sensiblement à la fin mars (- 12 % par rapport à fin décembre). Si les installations d’une puissance comprise entre 36 kW et 100 kW voient leur nombre et leur puissance globale augmenter, les installations d’une puissance supérieure à 100 MW fléchissent elles-aussi (- 20 %).

Les résultats régionaux

En ce qui concerne l’éolien, seules 5 régions ont vu leurs parcs augmenter au cours du premier trimestre 2012 : le tiers des nouvelles capacités revient au Pays de la Loire et  ces nouvelles capacités se situent pour la plupart dans des régions moyennement pourvues (entre 200 et 450 MW). Le photovoltaïque progresse par contre sensiblement dans de nombreuses régions, bien que quatre d’entre elles concentrent plus de la moitié des nouvelles installations (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, PACA).

Source : Commissariat Général au Développement Durable, Au delà des lignes (image)

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.