Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

ERDF : en moyenne 97 minutes de coupure d’électricité en 2013

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

augmentation temps de coupure erdfMalgré les différents événements climatiques (dont quatre d’importance majeure) qui ont atteint la France en 2013, ERDF (Electricité Réseau Distribution France) se félicite d’être parvenu à contenir la hausse du temps moyen de coupure à 97 minutes, toutes causes confondues, ce qui correspond cependant à une hausse de 22 minutes par rapport à l’année précédente.

ERDF rappelle que ce temps de coupure moyen s’établissait à 198 minutes en 2009, et que c’est grâce à la mobilisation de ses équipes d’intervention et à son dispositif de crise (la Force d’Intervention Rapide Electricité – FIRE) qu’il a pu être ainsi réduit. Un département sur deux a en effet subi au moins un épisode météorologique exceptionnel l’année dernière, et toutes les saisons ont été concernées, « ce qui est rare » selon le distributeur : épisode de neige collante en Normandie, en Bretagne et dans le Sud-ouest en mars, orages violents en juillet (500 000 impacts de foudre décomptés contre 100 000 en moyenne les années précédentes), nouvel épisode de neige collant, dans le Sud-ouest de nouveau et dans le Massif Central, en novembre, et pour finir, tempête Dirk en décembre.

temps moyen de coupure annuel

Selon la Fédération Française des Sociétés d’Assurance, le coût des intempéries a représenté 1,1 milliard d’euros en 2013, « soit l’équivalent d’une catastrophe naturelle majeure. » Les conséquences de ces aléas climatiques ont pu être contenues en raison de la mobilisation du personnel d’ERDF, mais aussi d’une politique soutenue d’investissements, précise le distributeur d’électricité. Ainsi, près de 3 000 organes de télécommande sont venus moderniser le réseau moyenne tension : « Aujourd’hui, plus de 100 000 appareils télécommandées facilitent son pilotage à distance et permettent de réalimenter le plus grand nombre de clients dans les meilleurs délais en cas d’aléas climatiques. L’entreprise poursuivra les efforts de modernisation de ses infrastructures et continue à renforcer son dispositif de pré mobilisation afin de faire face aux événements climatiques qui se multiplient. »

Ce temps moyen de coupure était tombé au plus bas en 2011 avec 73 minutes, puis resté quasiment stable en 2012 (75 minutes) avant de connaître une forte aggravation l’année dernière (97 minutes). Depuis le début de l’année 2014, les tempêtes qui se succèdent à l’Ouest du pays et dans le Sud risquent de ne pas arranger les choses.

Source : RTE

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.