Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Europe : la consommation d’énergie en baisse de 6 % entre 2008 et 2011

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Union européenneEurostat, l’office de statistiques de l’Union Européenne, indiquait récemment qu’alors que le taux de dépendance énergétique de l’Union Européenne s’établissait à 54 % en 2011, la consommation brute d’énergie y enregistrait une baisse de 6 % entre 2008 et 2011.

Cette évolution de la consommation d’énergie traduit le ralentissement économique observé dan la Communauté Européenne des 27 depuis le début de la crise financière. La consommation intérieure brute d’énergie du total des états-membres passe de 1 800 millions de tonnes équivalent pétrole (tep) en 2008 à 1 700 millions de tep en 2011.Le taux de dépendance énergétique –  rapport des importations nettes divisées par la consommation brute et qui montre dans quelle mesure un pays est tributaire des importations d’énergie – gardait pendant ce temps une quasi-stabilité à 54 %.

Le trio de tête des plus gros consommateurs d’énergie est constitué de l’Allemagne (316 millions de tep, en diminution de 7,7 % depuis 2008), de la France (260 millions de tep, -4,6 %) et du Royaume-Uni (199 millions de tep, -9,4 %), mais ce sont aussi les pays les plus peuplés – respectivement 82 millions d’habitants, 65 millions et 63 millions. Si l’on ajoute l’Italie (173 millions de tep, -4,8 %) et l’Espagne (129 millions de tep, -9,4 %), on obtient près des deux tiers de la consommation énergétique totale de l’union Européenne.

Seuls 4 pays ont enregistré une hausse de leur consommation d’énergie : Malte avec 16,9 %, l’Estonie avec 4,8 %, la Pologne avec 3,2 % et la Belgique avec 0,1 %. Par contre d’autres enregistrent des baisses conséquentes, par exemple la Lituanie (-24,5 %), l’Irlande et la Grèce (-10,2 % chacune).

Les pays les moins dépendants en terme d’énergie étaient en 2011 l’Estonie, avec un taux de 12 % seulement, la Roumanie, 21 %, et la République Tchèque, 29 %. Le Danemark quant à lui présente un taux de dépendance négative (- 9%) et était donc en 2011 exportateur net d’énergie. A l’autre bout de l’échelle par contre se trouvent Malte, qui enregistre une dépendance de 101 %, Chypre (97 %) et l’Irlande (89 %).

Source : Eurostat

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.