Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Facture d’énergie des Français : en moyenne 210 € par mois

210 € par mois et un budget énergétique en hausse de 10 % par rapport à l’année dernière, voilà les chiffres qui ressortent du baromètre Sofinco, le « Sofinscope » destiné à sonder les Français sur leurs habitudes de consommation et à mieux les comprendre, un sondage réalisé au cours du mois de février par Opinion Way.

Budget énergie des ménages français
A combien s’élève le montant des dépenses énergétiques de votre logement par mois, en moyenne ? (source Sofinco)

Selon cette enquête, 83 % des Français déclarent que leur budget énergétique a augmenté ces dernières années – ce qui, au vu de l’augmentation des prix de l’électricité, du gaz et des carburants, n’a rien de particulièrement surprenant. Le baromètre chiffre la facture mensuelle moyenne à 210 €, alors qu’elle était de 192 € lors de la précédente édition, soit 10 % de plus en un an. Des écarts persistent, en fonction de l’âge (257 € pour les 60 ans et plus contre 189 € pour les 18/24 ans), en fonction de la composition du foyer (224 € pour 5 personnes contre 119 € pour une personne seule) et en fonction du logement (252 € pour une maison individuelle et 127 € pour un appartement).

Pour enrayer cette hausse des dépenses énergétiques, les Français font des efforts pour limiter leur consommation : 99 % déclarent avoir modifié au moins un geste au quotidien dans ce but. Au palmarès des éco-gestes, on trouve pour 93 % (+1 point par rapport au sondage de l’année dernière) le fonctionnement des appareils ménagers (lave-linge, etc.) uniquement lorsqu’ils sont pleins (et pour 55 % d’entre eux pendant les heures creuses), pour 90 % (+2 points) le remplacement des ampoules par des lampes basse consommation ou le choix d’une douche plutôt qu’un bain. Mais, et cela confirme les observations de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), dont nous nous sommes fait récemment les échos, 16 % seulement pensent à faire jouer la concurrence entre les fournisseurs d’énergie (-1 point).

Autre possibilité : les travaux pour réduire la consommation d’énergie. 49 % des Français y songent (+4 points) : 19 % envisagent l’isolation du toit et des murs (+2 points), 18 % optent pour le double-vitrage (+1 point) et 17 % pour l’isolation des combles. Mais près de la moitié déclarent avoir déjà réalisé ces travaux. Mais pour changer les installations, c’est plus difficile : 57% n’ont, à ce jour, pas encore envisagé de changer leurs appareils de chauffage et 55% leur chaudière.

L’utilisation des énergies renouvelables pour alimenter son logement ? 86 % s’y déclarent favorables, en raison de l’impact sur le budget d’abord (cité par 49 %, +3 points), et sur l’environnement (33 %, -3 points). Mais si 11 % sont passés à l’acte, à peine plus, 15 % y ont déjà réfléchi, en raison de l’investissement financier (59 %, +2 points) qui reste le principal frein évoqué.

Source : Sofinscope

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.