Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Fance Solar Industry : la filière solaire s’organise pour l’export

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

France Solar IndustryLe Syndicat des Energies Renouvelables (SER), à travers sa filière solaire photovoltaïque SOLER, et sa commission solaire thermodynamique, vient de lancer la marque France Solar Industry, une initiative à l’export du solaire français.

Alors que le marché mondial de l’énergie solaire connaît une forte expansion dans le monde avec, depuis 2008, une accélération et des taux de croissance supérieurs à 60 %, la promotion de l’offre solaire française à l’international avait besoin de s’organiser. Cela passe donc par l’initiative France Solar Industry qui vise à devenir une « vitrine du savoir-faire français, toutes technologies confondues, en matière de production d’électricité solaire. »

En effet, la concurrence internationale est rude dans le domaine et la balance commerciale française fortement déficitaire. La création de France Solar Industry cherche à fédérer les entreprises et les partenaires institutionnels français derrière la promotion de ce savoir-faire en matière d’énergie solaire, ce qui permettra de se présenter de manière collective « à la conquête de nouveaux marchés » et de « proposer des offres intégrées capables de rivaliser avec nos principaux concurrents. » Une « démarche solidaire » donc, qui permettra à l’industrie française d’aller « à l’export groupée et coordonnée pour proposer des offres de qualité. »

Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur estime que « la France possède des entreprises d’excellence dans le domaine de l’énergie solaire qui méritent d’être davantage connues et reconnues sur les marchés étrangers. Avec France Solar Industry, la filière s’organise, se structure et se donne les moyens de se projeter à l’international. Nous ne pouvons que saluer cette initiative car nous avons des marchés à conquérir et des emplois à gagner. » Pour Delphine Batho, les mesures d’urgence présentées récemment pour relancer le marché français du solaire (voir notre article du 10 janvier) vont également permettre de développer des technologies innovantes propices à l’export (solaire photovoltaïque à concentration, installations avec suivi du solaire).

Selon Jean-Louis Bal, président du SER, « les entreprises françaises ont compris que la transition énergétique est un enjeu mondial et elles disposent déjà d’un important savoir-faire qu’elles ont la capacité de valoriser sur les marchés internationaux. »  Il précise que l’un « des rôles du SER et de ses équipes est d’accompagner leur démarche. »

Sources : SER, Ministère du développement durable, Enerzine

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Fance Solar Industry : la filière solaire s’organise pour l’export”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.