Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Finis les parapluies encombrants ! Vive le parapluie à air !

Pour marcher sous la pluie en restant – relativement – au sec, on n’avait jusqu’à présent rien trouver de mieux que nos bons vieux parapluies, et le design, il faut bien le dire, n’en avait guère changé, même si leur taille avait diminué. Mais voilà que des designers chinois proposent une solution étonnante : l’Air Ombrella, le parapluie à air. Le parapluie du futur ?

Air umbrellaPlus de baleines qui cassent, de pincements de doigts à l’ouverture et à la fermeture, de parapluies qui se retournent au vent et de parapluies dégoulinants dont on ne sait trop quoi faire ! L’Air Umbrella se présente un peu comme un micro qui crache de l’air, déviant ainsi les gouttes de pluie qui prétendraient nous atteindre. En effet, il se compose d’un petit moteur relié à un ventilateur expulsant de l’air, et le courant généré en continu et vers le haut crée une sorte de bouclier d’air. Et il peut même protéger jusqu’à deux personnes à la fois. Pour développer ce projet, les designers, qui travaillaient en partenariat avec des étudiants de l’Université d’aéronautique et d’astronautique de Nanjing, ont fait appel à la plateforme de financement participatif Kickstarter, et ont récolté 40 000 dollars, quatre fois plus que ce qu’ils demandaient.

Cela leur a permis de développer trois modèles de l’Air Umbrella : l’un de 30 cm (qui pèse environ 500 g), l’autre de 50 cm (800 g), extensible jusqu’à 80 cm (850 g). Pour le plus petit, l’autonomie de la batterie permet de tenir 15 minutes sous la pluie, largement le temps de rejoindre un abri, et pour les versions plus longues, leurs 30 minutes d’autonomie permettent de se déplacer sur trajet nettement plus long. Pour se recharger complètement, il faut compter une heure pour la batterie du petit modèle, les modèles supérieurs en ont besoin de deux. Les batteries peuvent durer, dans des conditions normales d’utilisation, jusqu’à trois ans, mais ne sont garanties que 18 mois.

Il faut cependant noter que l’idée n’est pas tout à fait nouvelle : ce concept avait en effet déjà été imaginé en 2013 par un étudiant français, Quentin Debaene, qui avait même remporté le prix du concours d’invention, James Dyson Award, avec un parapluie nommé Airblow 2050.

Sources : Maxisciences, Huffington Post

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Finis les parapluies encombrants ! Vive le parapluie à air !”

  1. Je ne connaissais pas ce nouveau concept de parapluie. Merci pour cette petite présentation. Bien que cette trouvaille aura sans doute du mal à remplacer le bon vieux parapluie traditionnel, elle n’en reste pas moins révolutionnaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.