Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

FNE, coach anti-gaspillage alimentaire

France Nature Environnement (FNE) mène depuis plusieurs semaines, et jusqu’au début juillet, des opérations-pilotes pour réduire le gaspillage alimentaire de trois sources : les foyers, les restaurants et la restauration collective.

Nous avons déjà évoqué dans ces pages, à travers une étude britannique, le gaspillage alimentaire et son impact écologique. FNE rappelle cette fois que si l’on compte uniquement tous les aliments oubliés dans le réfrigérateur ou jetés lorsqu’ils ont dépassé leur date de consommation, 7 kg par personne de produits non déballés et non consommés atterrissent dans la poubelle. Mais la FAO (Food and Agriculture Organization – Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) pour sa part estime qu’entre les champs et l’assiette, un tiers des denrées alimentaires sont perdues, alors que la sécurité alimentaire n’est pas assurée dans le monde, ni même en France.  Outre le « scandale éthique et social » qu’il constitue, le gaspillage alimentaire a un coût et des impacts sur l’environnement car il se conjugue avec un gaspillage inutile de ressources et de pollutions.

GaspillageRéduire ce gaspillage devient une priorité. En effet, il existe à tous les niveaux – production, transformation, distribution, consommation. Selon une étude réalisée par la FNE, dans nos poubelles, il se compose des restes de repas pour 25 %, de fruits et légumes pour 25 % également, de produits entamés pour 20 % et de produits encore emballés, de pain et de liquides alimentaires pour le reste. Au total, ce sont 30 kg par an et par personne qui se retrouvent dans les poubelles d’un ménage. Et, si l’on y ajoute le gaspillage évacué par les égouts et le compostage, FNE estime que le seul gaspillage des foyers atteint déjà 40 kg par personne et par an. La FAO avance quant à elle des chiffres de l’ordre de 95 kg par personne et par an en Europe, si on englobe les restaurants.

FNE coordonne donc des opérations témoins qui permettent de :

  • mesurer le gaspillage et identifier ses causes ;
  • identifier des pistes d’actions solides, complètes et argumentées pour faciliter la réduction du gaspillage ;
  • réaliser des outils de sensibilisation adaptés ;
  • favoriser l’émergence et la poursuite de dynamiques locales de réduction du gaspillage alimentaire par un essaimage des meilleures pratiques.

Elles sont réalisées par des associations affiliées à FNE autour des trois structures déterminées : foyers, restaurants, restauration collective. Après une période de diagnostics, la seconde étape consiste en une réflexion sur les solutions à mettre en œuvre pour réduire ce gaspillage, menée avec les acteurs : personne du foyer, patron et équipe de cuisine au restaurant et gestionnaire et équipe de cuisine pour la restauration collective. Les structures et foyers s’engagent ensuite sur des solutions ou des « bonnes pratiques » et des pesées vont avoir à nouveau lieu pour évaluer l’impact de ces gestes.

A l’issue de ces opérations, les associations se réuniront pour partager leur retour d’expérience et identifier les contraintes qui pèsent sur chacun des acteurs et les opportunités de réduction du gaspillage alimentaire, qu’elles relèvent d’intervention nationale ou d’action locale.

Des foyers sont donc accompagnés dans ces actions, de même que des restaurants, peu étudiés jusqu’à présent mais où existent des pratiques intéressantes à valoriser, et des structures de restauration collective, où des pratiques intéressantes existent également, mais où « un gros effort reste à faire pour sensibiliser les convives et améliorer la logistique. »

Le recueil de ces données permettra à FNE et ses partenaires, d’une part de mieux cibler les actions à mener pour réduire le gaspillage alimentaire et, d’autre part, de sensibiliser le grand public à cet enjeu et aux solutions pour agir.

Source : FNE

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “FNE, coach anti-gaspillage alimentaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.