Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Fukushima favorable aux fournisseurs d’énergie renouvelable Enercoop et Planète OUI

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Si nous avons vu dans un article précédent que les fournisseurs alternatifs peinaient à se faire une place dans le paysage énergétique français, il faut cependant remarquer que Fukushima fait sentir ses effets chez les fournisseurs d’énergie verte. En effet, Enercoop et Planète Oui voient depuis l’accident de la centrale nucléaire le nombre de leurs clients augmenter régulièrement.

Encore de l’électricité nucléaire, mais…

Attention cependant à ce que l’on entend par énergie verte. En effet si la commercialisation de l’électricité s’est libéralisée depuis 2007, il n’en est pas de même pour l’acheminement et la gestion du réseau, qui sont restés le quasi monopole de l’opérateur historique. Donc, même lorsque l’on souscrit une offre 100 % renouvelable, cela ne veut pas dire que c’est cette électricité qui arrive chez vous. Il est en effet impossible de marquer ces électrons « verts » et encore moins de les diriger vers les consommateurs qui achètent cette énergie. Par contre cela signifie que les opérateurs s’engagent à réinjecter dans le réseau la même quantité d’électricité verte qu’ils fournissent. Or plus ils en injectent, moins il y a de place pour l’électricité provenant des énergies fossiles ou nucléaires. Une mise au point  nécessaire à la compréhension de leurs systèmes de fonctionnement, mais qui ne les empêche pas de commencer à tirer leur épingle du jeu.

Ainsi, depuis l’accident de Fukushima, une grande majorité des Français – comme les Européens en général – ont perdu la belle confiance qu’ils avaient dans leurs centrales. Et par la même occasion, revu leur opinion sur le nucléaire  : environ 7 personnes sur 10 se disent maintenant favorables à ce que le pays, à l’instar de l’Allemagne, sorte du nucléaire.

Enercoop, l’énergie coopérative

enercoopEt cela se traduit en chiffres chez les fournisseurs qui proposent des offres 100 % renouvelable : Enercoop et Planète Oui. Ainsi pour Enercoop, les demandes de souscription ont monté en flèche ces derniers mois : de 200 demandes en moyenne par mois avant Fukushima, elles se chiffrent désormais à 500 à 600 contrats signés chaque mois. Le résultat ne se fait donc pas attendre : Enercoop a d’ores et déjà franchi la barre des 10 000 clients que l’opérateur s’était fixé pour la fin 2012, et devrait, fin 2011, dépasser le chiffre de 12 000. Patrick Behms, le président d’Enercoop, remarque :

La demande ne semble pas faiblir. Car l’accident de Fukushima a surtout été un élément déclencheur pour que des personnes déjà convaincues par nos valeurs franchissent le pas. Ceci est extrêmement perceptible dans les appels que l’on reçoit : les gens nous disent qu’au vu de ce qui s’est passé, « il faut qu’ils s’engagent » .

Enercoop est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) lancé en 2004 par des acteurs du monde associatif et des énergies renouvelables. Elle est aujourd’hui la seule à s’approvisionner exclusivement et directement auprès de petits producteurs : 90 % de son électricité provient du petit hydraulique, 10 % de l’éolien, du photovoltaïque et de la biomasse. Bien sûr, ses tarifs sont plus élevés que ceux d’EDF, mais ses coopératives régionales incitent leurs clients à maîtriser leur consommation d’électricité. Cela marche d’ailleurs puisque les clients d’Enercoop consomment en moyenne 10 à 15 % de moins que la moyenne des Français. Mais les clients qui s’engagent auprès d’Enercoop sont généralement convaincus de la nécessité d’économiser l’énergie, et les 3/4 deviennent sociétaires de leur coopérative, prouvant leur attachement à ses valeurs. Enercoop a d’ailleurs trouvé son point d’équilibre pour la deuxième année consécutive et espère qu’avec la fin des tarifs réglementés, son offre sera de plus en plus compétitive.

Planète Oui : l’électricité verte abordable

planete ouiPlanète Oui est quant à elle une entreprise de taille très modeste, puisqu’elle compte une dizaine de personnes, apparue en 2007, et qui propose elle aussi une offre d’électricité à 100 % d’origine renouvelable. Par contre, elle s’approvisionne à 95 % dans le grand hydraulique, le reste provenant de l’éolien (via son partenaire Windeo), du solaire photovoltaïque et de la biomasse. L’entreprise a aussi connu cette année « une vague de souscriptions de la part d’un public militant hésitant à s’engager » , qui se ralentit cependant, et ne fournit pas les chiffres exacts. Nicolas Milko, PDG de Planète Oui ajoute :

Cela dit, on observe une sorte de deuxième effet : ce débat leur a aussi fait prendre conscience de l’opacité de leur facture énergétique. Une nouvelle vague de clients vient donc chez nous car ils sont lassés de ne pas comprendre leur facture d’électricité qui correspond de moins en moins à leur consommation.

Plus accessible dans ses tarifs qu’Enercoop, Planète Oui s’appuie elle aussi sur des encouragements à une réduction de la consommation et convainc ses clients en leur offrant 10 % de réduction s’ils s’engagent à donner chaque mois leurs chiffres de consommation à leur opérateur et 10 % supplémentaires s’ils diminuent leur consommation d’électricité : de quoi effectivement les inciter à changer leur comportement pour réduire les quantités d’électricité consommées.

Bien que leur part soit encore très modeste par rapport à plus de 30 millions de compteurs en service chez les particuliers, les offres d’une électricité de provenance 100 % renouvelable de ces petites entreprises séduisent de plus en plus, et ces petites entreprises progressent lentement mais surement, en grignotant peu à peu une clientèle convaincue et prête à s’engager.

Source : Novethic

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.