Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

« Gaspillage évité = marge augmentée » : une expérimentation de l’ADEME

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’ADEME a récemment publié les résultats d’une expérimentation inédite : « Entreprises témoins, énergie & matières : gaspillage évité =marge augmentée. » La mise en place d’actions simples et reproductibles optimisant la consommation des ressources permet aux entreprises d’accéder à un potentiel d’économies important, avec un retour sur investissement rapide, et de concilier compétitivité et protection de l’environnement.
gaspillage évité, marges augmentées
C’est ce qui ressort d’une année d’étude de l’ADEME, qui, en partenariat avec 10 organismes professionnels, a sélectionné, diagnostiqué puis accompagné 49 PME, d’un effectif supérieur à 20 salariés, de toute la France et de tout secteur d’activité (agro-alimentaire, métallurgie, bâtiment, travaux publics, plasturgie, imprimerie, hôtellerie-restauration).

La mise en œuvre d’actions de réduction des consommations d’énergie et de matières (diminution de consommation de ressources, diminution de la production de déchets…) leur a permis de réaliser des économies significatives avec un retour sur investissement de 7 mois en moyenne. 3 millions d’euros ont été économisés grâce à des actions simples sur leurs consommations de matières, d’énergie et sur leurs déchets, soit 60 000 € en moyenne (de 2 000 à 375 000 €) par an et 9 000 tonnes de CO2 ont ainsi été évitées.

Côté matières et déchets, 83 % des économies sont générées par actions de réduction à la source des déchets, comme limiter les pertes en ajoutant un capot sur une machine pour éviter les projections de matière ou recycler les chutes de matière en interne. Côté énergie, 51 % des gains sont réalisés via des actions sur les utilités (tout ce qui permet à l’entreprise de fonctionner mais qui n’est pas intégré directement dans le process de production) : froid, air comprimé, chauffage / climatisation. Les actions liées au management de l’énergie correspondent à 21 % des gains : piloter ses consommations, couper les équipements inutiles la nuit et le week-end, sensibiliser le personnel en sont quelques exemples.

Une fiche a été réalisée pour chaque entreprise suivie, présentant le bilan des gains et les actions mises en place. L’ADEME les met à la disposition des entreprises sur son site car elles représentent un véritable outil de démultiplication des bonnes pratiques. Elles peuvent être sélectionnées par type d’action, par région, par secteur d’activité, par effectif d’entreprise et par typologie.

Source : ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.