Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Géodip, un nouvel outil pour la détection de la précarité énergétique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Lutter contre la précarité énergétique est devenu au fil des années une priorité pour les collectivités. La réalisation d’un diagnostic territorial constitue dans ce but une démarche préliminaire. Afin de l’établir, l’Observatoire National de la Précarité Energétique (ONPE) lance un nouvel outil cartographique, Géodip, pour visualiser à différentes échelles les zones de précarité énergétique liées au logement et à l’utilisation de la voiture des ménages.

Comment repérer la précarité énergétique

Plusieurs outils ont ces dernières années été expérimentés pour aider les territoires à dresser un constat suffisamment précis de la précarité énergétique chez eux. Tels l’outil Précariter en 2013, développé par ERDF, ou la thermographie aérienne, très utilisée pendant quelques années. Ils se sont révélés insuffisants ou du moins imprécis.

Géodip est un outil issu d’un travail collaboratif de plusieurs années avec les partenaires de l’ONPE (qui le pilote). Il est conçu pour les acteurs des territoires (collectivités territoriales, agences de l’énergie, agences d’urbanisme…). Cette cartographie, construite sur la base de statistiques nationales et de modélisation, se décline sur six niveaux territoriaux, de la France entière à l’échelle de l’IRIS (Ilots Regroupés pour l’Information Statistique) : la France, les Régions, les Départements, les EPCI, les Communes, la maille IRIS. L’IRIS constitue la brique de base en matière de diffusion de données infra-communales. Ce découpage concerne la majorité des communes de plus de 5 000 habitants et toutes celles de plus de 10 000.

Géodip, un outil de cartographie

Géodip sert à repérer finement les situations de précarité énergétique liées au logement et à l’utilisation de la voiture des plus vulnérables. Et donc, pour un territoire donné, la part de ménages en situation de précarité énergétique à travers le croisement de plusieurs indicateurs (taux d’effort énergétique, consommation et facture et facture énergétique, dépenses en carburant pour la mobilité quotidienne…).

L’outil permet d’évaluer le nombre de ménages sous le seuil de pauvreté, et également les ménages éligibles aux différents dispositifs de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), tels que MaPrimeRénov’ ou Habiter mieux Sérénité. Chaque collectivité peut ainsi facilement télécharger un rapport de synthèse des indicateurs et de la cartographie.

Géodip « constitue un document de référence pour les élus et les services techniques en charge de mettre en œuvre des actions de lutte contre la précarité énergétique », selon l’Ademe. Réservé, dans un premier temps, aux collectivités territoriales, il leur est accessible gratuitement sur demande d’inscription pour une durée de trois mois renouvelables.

Sources : ONPE, Ademe

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.