Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Google distributeur d’énergie ?

On pensait dans un premier temps que le statut de distributeur d’énergie, obtenu par Google en février dernier (voir notre article), ne lui servirait, comme pour d’autres entreprises aux Etats-Unis, qu’à se fournir à des tarifs intéressants l’énergie dont il avait besoin. Et Google avait d’ailleurs annoncé qu’il entendait pouvoir ainsi atteindre sa neutralité carbone en achetant des énergies renouvelables.

Mais une déclaration récente de Niki Fenwick, porte-parole du groupe, laisse envisager un véritable engagement sur le marché de l’électricité : « Nous souhaitons pouvoir acheter et vendre de l’électricité au cas où cela viendrait à faire partie de notre éventail de services ».  Il déclarait déjà, lors du dépôt de la demande, que le groupe souhaitait se laisser ouvertes les portes du marché de l’énergie (notre article du 9 janvier). Distribuer de l’électricité pourrait donc ainsi devenir une des activités du groupe. La fondation Google.org finance déjà divers projets dans le solaire, la géothermie et l’éolien. Et à travers son outil Powermeter, Google approche les particuliers.

Les spécialistes envisagent donc maintenant que Google, via sa filiale Google Energy, pense effectivement à revendre une partie de l’électricité achetée et non consommée et à peaufiner son « image verte » de société responsable en ne distribuant que de l’électricité produite par les énergies renouvelables.

Sources : Libération du 8 mars, Le Figaro

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.