Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Hydrao ou comment économiser l’eau en s’amusant

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

hydraoRien de tel qu’une bonne douche prolongée… disons un petit quart d’heure, pour gaspiller une quantité impressionnante d’eau. Surtout lorsque l’on sait que la quantité d’eau utilisée pour une douche « raisonnable » de 4 à 5 minutes est déjà loin d’être négligeable, tout du moins sans équipement adapté pour économiser l’eau. Mais Hydrao a justement été inventé pour sensibiliser toute la famille à la consommation d’eau liée à la toilette.

Une douche de cinq minutes, c’est environ 80 litres d’eau utilisés, de 200 g (électricité) à 2 kg (gaz, fioul) de CO2 émis. Et, pour les enfants, comme pour les plus grands, l’incitation et la pédagogie sont bien plus efficaces que la contrainte pour inciter à éviter le gaspillage d’eau. Hydrao joue sur ce tableau : il s’agit d’un pommeau de douche qui s’éclaire de couleur différente en fonction de la quantité d’eau consommée : vert d’abord, puis bleu à partir de 10 litres et enfin rouge clignotant dès qu’on atteint les 50 litres.

Le nom provient de l’île d’Hydra, en mer Egée, où les inventeurs ont particulièrement remarqué le manque d’eau, et où chaque jour un bateau citerne apporte l’eau aux hôtels pour que les touristes puissent prendre leur douche : l’idée de cette douche pédagogique est née de ce souvenir. Ce pommeau de douche, parfaitement standard, se branche sur le tuyau de douche existant et n’utilise aucune pile : les LEDs s’allument grâce à l’énergie de l’eau. L’énergie nécessaire à l’éclairage des LEDs et au fonctionnement de l’électronique est donc fournie par l’eau qui coule (par une micro-centrale hydroélectrique).

C’est le jeu de lumières qui permet de réduire la consommation d’eau en la visualisant de manière autant ludique qu’éducative. Le prototype est désormais au point, et pour passer à la phase d’industrialisation, Hydrao est passé par Kiss Kiss Bank Bank, le site de financement participatif, pour trouver les 15 000 euros nécessaires. Objectif réalisé, puisque 18 759 € ont ainsi été collectés.

Une déclinaison « connectée » (bluetooth) d’Hydrao est en route. Une appli permet d’en prendre le contrôle avec son Smartphone, qui permet d’en changer les seuils et les couleurs, d’enregistrer ses progrès, ses records, ses économies. Le principe pourra de plus « s’appliquer à plusieurs autres applications, en particulier pour les hôtels et les collectivités (où l’on utilise statistiquement 4 fois plus d’eau qu’à la maison!)« . Un dernier détail : ce pommeau de douche, fabriqué en France, est selon ses concepteurs, robuste et durable et se rentabilise en quelques mois d’utilisation.

Sources : Hydrao, Kiss Kiss Bank Bank

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les derniers articles

Abonnez-nous au blog !

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.