Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Hydro-Québec s’attaque aux vieux frigos

vieux frigoLes réfrigérateurs, chacun le sait (ou devrait le savoir), plus c’est vieux, plus ça consomme d’électricité. Seulement tout le monde n’a pas les moyens de remplacer le vieil appareil récupéré, âgé d’ailleurs guère plus de 25 ans et qui fonctionne encore très bien, contre un nouveau. Même s’il se situe dans une catégorie F ou G, il a quand même le mérite de rendre service. Au Québec, le fournisseur d’électricité Hydro-Québec a décidé de s’attaquer à ces appareils énergivores qui équipent souvent les foyers les plus modestes.

La société propose donc à ses clients à faibles revenus de remplacer leur vieux réfrigérateur contre un récent, homologué Energy Star, pour la somme modique de 75 $ canadiens (un peu plus de 50 €). Il en vaut 10 fois plus en magasin, et consomme jusqu’à 5 fois moins d’énergie que les vieux appareils. Plusieurs volumes sont disponibles, en fonction de la taille de la famille : de 14 pieds cube (397 litres environ) à 18 pieds cube (510 litres), le prix augmentant un peu avec la contenance (jusqu’à 120 € pour les plus gros, mais les consommateurs n’ont pas le choix de la marque.

Le programme va d’abord se développer dans cinq régions du Québec, avant d’être éventuellement étendu à la « Belle Province ». Hydro-Québec prévoit de financer au total l’achat de 12 000 réfrigérateurs pour 2011, et table sur une dépense de 7 millions de dollars (un peu moins de 5 millions d’euros). Mais le fournisseur d’électricité espère des économies d’énergie de l’ordre de 7 millions de kilowattheures (kWh). Pour profiter de cette offre, les ménages les plus modestes doivent être équipés d’un réfrigérateur de plus de 15 ans, fonctionnel et branché. Celui-ci sera récupéré à domicile pour recyclage.

Pour les ménages qui ont un peu plus de moyens, Hydro-Québec offre un chèque de 30 $ et là aussi la récupération  à domicile de leur ancien frigo (de 10 ans et plus) s’ils se décident à le changer contre un moins gourmand. Ce programme « Recyc Frigo », selon l’entreprise, permettrait au total de réduire la consommation d’électricité de 56 millions de kWh. Il a en tout cas permis depuis son lancement en 2008 de récupérer et de recycler quelques 314 000 réfrigérateurs et congélateurs. Au total, ce seront 261 000 $ (plus de 184 millions d’euros) qu’Hydro-Québec investira en 2011, pour diminuer la consommation d’électricité de ses clients, dont 79 millions réservés à sa clientèle résidentielle.

En tout cas, c’est un bon moyen de diminuer un peu la facture de ceux  qui se trouvent en situation de précarité énergétique. Beaucoup de ménages modestes, en France aussi, sont équipés de vieux réfrigérateurs énergivores, et un appareil de ce type consomme de l’électricité 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 : un poste qui pèse donc particulièrement lourd sur le budget. Cet exemple pourrait peut-être donner des idées à certains fournisseurs d’électricité, de ce côté de l’Atlantique ?

Sources : La Presse Affaires, Hydro-Québec

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

2 réponses sur “Hydro-Québec s’attaque aux vieux frigos”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.