Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Hydrogène : Michelin et Faurecia créent une co-entreprise

Hydrogène : Michelin et FaureciaLes équipementiers automobiles s’intéressent à l’hydrogène et les groupes français Michelin et Faurecia ont annoncé récemment la signature d’un protocole d’accord. Celui-ci vise à créer une co-entreprise regroupant l’ensemble des activités dédiées à la pile à hydrogène des deux compagnies.

Une co-entreprise dédiée à l’hydrogène

Cette nouvelle société, dénommée Symbio, A Faurecia Michelin Hydrogen Company est détenue à part égale par les deux groupes créateurs. « Cette co-entreprise française construite autour d’un écosystème unique développera, produira et commercialisera des systèmes de piles à hydrogène pour les véhicules légers, utilitaires et les poids lourds et d’autres domaines d’activité » annonce le communiqué.

Elle ambitionne « à terme de proposer une offre de mobilité complète pour les véhicules hydrogène, de la pile à hydrogène jusqu’aux services de maintenance pour le véhicule » selon Florent Menegaux, Gérant commandité et futur Président du Groupe Michelin. Elle veut aussi « créer un pôle d’excellence (« campus ») relatif à l’hydrogène en France », selon Patrick Koller, Directeur Général de Faurecia.

« Convaincus de l’importance de la technologie hydrogène dans la mobilité zéro émission de demain et de la nécessité de créer une véritable filière industrielle hydrogène française et européenne, Michelin et Faurecia ont pour ambition de créer un leader mondial des systèmes de piles à hydrogène, grâce aux apports des actifs existants des deux partenaires. La complémentarité de ces acteurs permettra à la co-entreprise de proposer immédiatement une gamme unique de systèmes de pile à hydrogène couvrant tous les cas d’usage » explique le communiqué commun des deux entreprises.

Les apports des deux groupes

Michelin apporte à cette co-entreprise les activités de Symbio, sa filiale depuis le 1er février, équipementier de systèmes de pile à hydrogène, associés à une gamme de services digitaux. L’entreprise clermontoise met aussi à disposition de cette entité des activités de R&D et de production.

Faurecia apporte son expertise technologique dans la pile à combustible, développée en partenariat avec le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives), ainsi que son savoir-faire et ses relations stratégiques avec les constructeurs automobiles. L’entreprise poursuivra parallèlement et en partenariat avec Stelia Aerospace Composite le développement de réservoirs d’hydrogène haute pression. Ces travaux bénéficieront également à la co-entreprise.

Source : Michelin

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.