Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Installation de l’Observatoire des Biocarburants

biocarburantLa France met en place actuellement sa stratégie de développement des énergies renouvelables sur le territoire, comme le demande l’Europe. Son objectif : 23 % de la consommation d’énergie totale doit être de source renouvelable d’ici 2020. Pour le secteur des transports, l’objectif fixé s’élève à 10 %, pour lesquels les biocarburants doivent contribuer pour la part la plus importante, le biogaz et l’électricité « verte » assurant le complément. C’est dans ce contexte que le ministère du développement durable vient d’annoncer l’installation de l’Observatoire des Biocarburants.

Le Plan National d’actions 2010-2020, comprenant les trajectoires prévisionnelles du développement des différentes formes d’énergies renouvelables, vient d’être transmis à la Commission Européenne. L’Observatoire des Biocarburants aura pour tâche de suivre le développement des actions engagées pour atteindre l’objectif de 2020 :

Pour cela, il mettra en place des indicateurs de suivi, analysera les bilans et identifiera les causes des éventuels décalages avec les prévisions de développement. Il pourra proposer des pistes permettant de compenser les déficits éventuels ou d’améliorer l’efficacité des dispositifs en place.

L’observatoire rassemble des producteurs de biocarburants et autres énergies renouvelables utilisées dans les transports, les commercialisateurs de carburants traditionnel et alternatif, les constructeurs de véhicules routiers et non routiers, les associations de consommateurs et l’administration. Il se réunira deux fois par an, voire plus selon les besoins.

En 2010, l’objectif d’incorporation de 7 % de biocarburants a « presque » été atteint, selon le ministère du développement durable. Pierre-Franck Chevet, directeur général de l’énergie et du climat, a déclaré lors de l’annonce de l’installation de l’observatoire :

Dans un contexte de risque de réchauffement climatique lié aux émissions de gaz à effet de serre, d’augmentation des prix du pétrole, de préoccupations sur la sécurité des approvisionnements en énergie, les biocarburants constituent une ressource énergétique alternative et renouvelable, essentielle pour décarboner le secteurs de transports. La France est l’un des pays européens où les biocarburants sont les plus développés et le déploiement d’exigences en matière de durabilité permettra de poursuivre dans cette dynamique. La France est le quatrième pays producteur mondial de biocarburants, c’est une filière d’avenir et une opportunité de développement pour les industriels. A travers les investissements d’avenir, nous soutenons fortement les programmes de recherche consacrés aux biocarburants du futur.

Pourtant, un rapport publié en juin par 10 organisations internationales (dont la FAO, l’OCDE, l’OMC) montrait l’existence d’une corrélation éventuelle entre l’augmentation mondiale de l’utilisation des biocarburants et la brusque montée des prix alimentaires. Il préconise de ne plus soutenir la production et la consommation d’agrocarburants qui pourrait conduire à la déforestation d’un territoire équivalent à quatre fois la Belgique, dans le monde (selon l’IEEP – Institute for European Environmental Policy), et émettre au final plus de CO2 que les carburants fossiles.

France Nature Environnement (FNE), par la voix de Jean-Claude Bévillard, son vice-président, attire d’ailleurs l’attention sur les dangers des agrocarburants :

Il est désormais avéré que les agrocarburants ont des conséquences désastreuses pour la souveraineté alimentaire, la biodiversité et le climat. Dans ces conditions, il est particulièrement déplacé de les considérer comme propres.

 Sources : Ministère du développement durable, Enerzine, Geo (image)

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Installation de l’Observatoire des Biocarburants”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.