Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Comment isoler votre ballon d’eau chaude et faire des économies d’énergie ?

Pourquoi isoler son ballon d’eau chaude ?

Savez-vous que l’eau chaude sanitaire (ECS) représente le second poste de consommation d’énergie domestique après le chauffage ? Il est donc judicieux de se poser la question du bon isolement de son ballon d’au chaude, comme pour le bâti de son logement.
La production d’eau chaude résidentielle est assurée dans 13 millions de logements par un chauffe-eau électrique (8,2 millions en maison individuelle, et 4,7 millions en appartement) :

  • Le besoin en ECS d’un foyer moyen est estimé à 1170 kWh/an mais compte tenu des pertes, la consommation d’électricité moyenne est de 1820 kWh/an.
  • La seule déperdition thermique d’un chauffe-eau représente en moyenne 420 kWh/an, soit 36% du besoin brut et 23% de la consommation d’électricité.
  • Cette déperdition correspond à un coût annuel moyen pour le consommateur compris entre 35 et 83 €, selon que le ballon est situé dans le volume habitable ou non et selon l’option tarifaire (base ou HP/HC) de son abonnement électrique. Cette perte est plus élevée lorsque le chauffe-eau est surdimensionné (ex: retraités sans enfants dans une maison individuelle).

Dans le cadre de l’étude TBH, les équipes d’Eco CO2 ont pu analyser ce phénomène à partir des courbes de charge relevées. En voici deux exemples :

Courbe de charge de l'ECS en Watts en contrat base
Contrat base, on observe :
– le matin deux réchauffages juste après les douches ;
– toute la journée des pics de consommation correspondants aux réchauffages pour compenser les pertes thermiques du chauffe-eau ou ballon d’eau chaude.
Courbe de charge d'un chauffe-eau en mode HP-HC
Contrat HP-HC, on observe :

– un bloc de consommation important au moment du basculement en heures creuses. il permet le réchauffage principal journalier du ballon ;

– pendant le restant des heures creuses, des pics de consommation correspondants aux réchauffages pour compenser les pertes thermiques du chauffe-eau.

Comment isoler facilement son ballon d’eau chaude ?

Le matériel nécessaire

  • Un rouleau d’isolant mince, thermo-réflecteur. Cet isolant est composé de nombreuses couches garantissant une étanchéité parfaite à l’air et à l’eau et une bonne isolation thermique. Il est facile à couper et poser, non irritant et peu épais. Un rouleau coûte entre 50€ et 75€ dans les grandes surfaces de bricolage ;
  • Un rouleau de ruban adhésif aluminium. J’en ai trouvé à 4€ également en grande surface de bricolage ;
  • Un mètre ruban ;
  • Une paire de ciseaux.

Mesurer, découper, poser

Pas besoin d’être un bon bricoleur pour réaliser la pose de l’isolant. Il suffit de respecter les étapes suivantes :

  • Prenez les mesures de votre ballon : hauteur, circonférence et diamètre (dans mon cas, 300L vertical : 168cm, 176cm, 56cm) ;
  • Découpez autant de bandes de rouleau d’isolant que nécessaire pour couvrir le cylindre de votre ballon. Chaque bande aura la longueur de la circonférence plus 5 cm pour assurer un bon recouvrement. Faites les découpes pour pouvoir entourer les arrivée et départ d’eau ;
  • Pour chaque morceau, mettez l’adhésif pour faire les jointures aux recouvrements des bandes ;
  • Découpez un morceau en forme de cercle au diamètre du ballon pour former le chapeau sur la partie supérieure. Mettre l’adhésif.

C’est tout !

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

3 réponses sur “Comment isoler votre ballon d’eau chaude et faire des économies d’énergie ?”

  1. Les isolants minces sont jolis à regarder, beaux et brillants comme une veste disco à paillettes, mais au niveau isolation c’est assez mauvais : un isolant mince de 2cm d’épaisseur isolé à peine plus que 2cm de laine de verre ou de polystyrène expansé. Sachant que le ballon d’eau chaude a déjà une isolation intégrée de 4 ou 5 cm d’épaisseur, ces 2 cm de plus n’ajoutent pas grand chose à l’isolation existante, en plus d’être très chers et donc pas très rentables.
    Pour une vraie isolation, commencez plutôt par mettre au moins 5 ou 10 cm de laine de verre ou isolant traditionnel.
    Vous pourrez toujours mettre votre isolant mince brillant par dessus si vous voulez donner au chauffe eau un petit air de vaisseau spatial, mais c’est plus pour l’esthétique que pour une réelle efficacité…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *