Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

« J’adopte un cours d’eau » ou comment sensibiliser les jeunes à la préservation de l’eau

J'adopte un cours d'eauLe Groupe d’Education et d’Ecosurveillance de l’Eau (G3E) a créé au Québec depuis de nombreuses années différents programmes de sensibilisation à la préservation de l’eau, dont l’un, destiné aux scolaires, il y a plus de 15 ans, « J’adopte un cours d’eau ». Il vise à sensibiliser, éduquer et surtout faire participer les jeunes à la protection de l’environnement et a déjà permis à 35 000 jeunes Canadiens de s’initier à l’écologie aquatique et à l’écosurveillance des cours d’eau.

Les jeunes sont les décideurs de demain et l’une des grandes forces de ce projet est de les faire participer dans une perspective de développement durable. Pour y parvenir, le G3E développe des outils éducatifs et scientifiques relatifs à la surveillance écologique de l’eau. « Le G3E se distingue pour son dynamisme et son approche audacieuse. Alliant science, engagement et plaisir d’apprendre, les activités organisées par cet organisme sont une véritable invitation à découvrir les richesses inestimables de nos cours d’eau et à poser des gestes concrets pour les protéger » a souligné en mars 2014 le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs du Québec.

« J’adopte un cours d’eau » a pour objectif de permettre aux jeunes de mieux connaître et de protéger un cours d’eau près de chez eux. Les participants, des élèves de 9 à 20 ans, effectuent des prélèvements, des analyses physicochimiques et bactériologiques et identifient les organismes indicateurs de l’état de santé globale de l’eau. Ils s’initient à la récolte et à l’identification de macroinvertébrés benthiques (principalement des insectes sous la forme de larves et de nymphes, mais aussi des vers, des mollusques et des crustacés) importants pour la chaîne alimentaire aquatique, et relèvent les caractéristiques physiques des sites. Les rapports, mis en ligne, apparaissent sur une carte interactive. Grâce aux 850 groupes scolaires engagés dans ce programme depuis plus de 15 ans, 80 rivières ont ainsi été suivies au Québec.

Cette action a remporté récemment le concours « Misez EAU » organisé par le Regroupement des Organismes de Bassins Versants de Québec, qui vise à offrir une reconnaissance aux organismes qui se sont illustrés par leur réalisation dans la gestion et la gouvernance de l’eau : « La particularité de J’adopte un cours d’eau est qu’il comporte des sorties terrain qui permettent aux jeunes de récolter, eux-mêmes, les données concernant leur cours d’eau. Par la suite, l’analyse de ces données les aide à poser un diagnostic sur l’état de santé de leur cours d’eau, et ainsi de déterminer les actions qui pourraient l’améliorer. Les jeunes se mouillent pour leur cours d’eau ! » mentionne Nathalie Piedboeuf, directrice générale du G3E.

En dehors de cette action, le G3E a développé d’autres programmes pour les scolaires, des plus petits aux plus grands. Ainsi « SurVol Benthos » est une étude scientifique de la communauté des macroinvertébrés benthiques pour les collèges techniques, « Attention à l’habitat du poisson » et « A la découverte de ma rivière » s’adressent aux scolaires de 6 à 8 ans, et « Opération Puits » à ceux de 8 à 12 ans. Une bonne façon d’apprendre dès le plus jeune âge à prendre garde à cette ressource fragile qu’est l’eau.

Sources : G3E, LBR

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.