Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

J’ai testé QWatt, l’application Androïd qui fait parler le compteur électrique.

Sous la marque Quartum, nos équipes viennent de terminer la première application Androïd, baptisée QWatt (qui sert à évaluer la puissance d’un compteur).
On pourrait la classer dans la catégorie smart-grid. Car, sans aucun investissement, elle va transformer, grâce à votre smartphone, votre compteur électrique en un outil de mesure permettant d’évaluer la puissance électrique, c’est à dire en un wattmètre.
Comme vous le devinez avec le logo de l’application, ci-contre, le principe est proche du chronomètre : vous allez « toper » à chaque clignotement de la diode du compteur électronique ou à chaque passage de la marque noire sur le compteur électromécanique. Mais voyons cela plus en détail.

Avec QWatt, vous allez estimer votre consommation d’électricité instantanée (c’est à dire la puissance électrique) à l’aide de votre compteur.

  • Vous allez d’abord sélectionner le type de compteur (électronique ou électromécanique) ;
  • Puis vous indiquerez le poids d’impulsion correspondant à chaque clignotement ou passage de la marque noire ;
  • Vous pourrez alors faire une série de mesure pour évaluer la consommation instantanée de votre logement ;
  • Et enfin vous aurez accès au dernier historique de vos mesures.

Évaluation de la puissance de mon four

J’ai testé l’application avec mon compteur électronique et une tablette Archos-Home (vous savez celle que nous vous proposerons d’ici quelques semaines dans le cadre du projet TBH-Alliance). Il est préférable de le faire avec son smartphone Androïd, mais je n’en avais pas.

Mon objectif était d’évaluer la puissance de mon four en mode chaleur tournante.
J’ai donc fait une première série de mesure avant de la mettre en route. Le clignotement de la diode est assez lent, j’ai le temps de « toper » sans stress, je fais trois mesures avec le « compte-tour », Qwatt me donne la moyenne : 761 W.
Puis j’ai mis en route le four et suis revenu près du compteur EDF. Cette seconde mesure a été un peu plus difficile, car le poids d’impulsion du compteur électronique étant de 1 Wh par impulsion, à partir de 3600 W, il ne se passe qu’une seconde entre chaque flash. C’est rapide et il faut rester concentré. J’enchaîne une dizaine de mesures et QWatt me donne la moyenne : 3844 W.

J’en déduis, par simple différence, et en arrondissant, que mon four à une puissance de 3000 W. Sa consommation est donc, pour une cuisson d’une heure, de 3 kWh, soit environ 0,43 €.

Je vous encourage à faire de même : téléchargez QWatt sur GooglePlay !

Un conseil pour la prochaine version : agrandir le bouton compte-tour et celui de marche arrêt du chronomètre pour ne pas rater le top.

Et un seul regret : à quand la version pour iPhone ?
Source : Quartum